D-Beat, powerviolence and core !

St Dié-des-Vosges |

Bakounine tournent avec un nouveau set de l’album « Is There any point in this ? » prévu de sortir en septembre de cette année. La pochette est dessinée par Solang vénèr, qui a illustré une chanson énervée « Social Media Shit » par des punks qui se prennent en selfies par leurs téléphones portables. Musicalement, les morceaux font penser à Icons of Filth en plus rapide ou Anti Cimex sans solo guitare.

Un morceau sur la « mode bio » avec des rythmes zouk integrés dans le grind c’est qui ? — Usa la Tua Rabbia. Un projet avec des membres de Sinnacion et Bakounine, de grind powerviolence accompagné de cris diphoniques criards et lourds. Sur les enregistrements la caisse claire de la batterie claque et est bien en avant, on verra ce que ça donne au concert.

En 2018, Usa la Tua Rabbia ont sorti un split avec Agathocles, un groupe de mincecore qui a battu les records en sortant plus de splits que des nouveaux morceaux depuis 1985.

A Nancy, les formations successives des groupes fast core et powerviolence ne sont pas passées inaperçus. Depuis à peu près un an, quelques membres de Shaid et Joy/Disaster ont fusionné pour devenir Crispation, un projet hardcore avec une touche black métal un peu lourde accompagnée de grondements méchants.

Le concert aura lieu à l’Entracte II à Saint-Dié-des-Vosges, 33 Rue de la Prairie, le 25 août.



Articles de la même thématique : Culture

Comme des lucioles