Discriminations – Racisme

  • Extrêmes droites

    [France] Délire islamophobe : au moins 6 élèves en garde-à-vue !

    L’anti-terro est en roue libre complète ! Lundi, des collégiens et lycéens à Marseille, Miramas, Strasbourg et Paris ont été arrêtés chez eux par les flics, leurs maisons perquisitionnés, et sont pour certains déjà passé au tribunal pour « apologie du terrorisme » ! Tout ça pour un mot de travers pendant l’hommage à Samuel Paty, au nom de la liberté d’expression bien sûr...

  • Discriminations – Racisme
    | Strasbourg

    Pour Hocine

    Hocine Bouras avait 23 ans. Il est mort menotté sur l’autoroute A35 à hauteur de Colmar le 26 août 2014, d’une balle dans la pommette tirée à bout portant par un gendarme volontaire pendant son transfert de la prison de l’Elsau, à Strasbourg, vers le TGI de Colmar. Hocine, placé en détention provisoire, devait être entendu car il était suspecté d’un délit : il aurait tenté de braquer un Quick avec un pistolet à billes. Voilà pour le « passé de délinquant » de la victime.

  • Anticapitalisme
    | Nancy

    Des révoltes à l’unisson

    Une lutte, des causes, plusieurs slogans : Un triptyque que nous pourrions apposer en guise d’épitaphe sur la pierre tombale d’innombrables révolutions. Certes, la révolution des uns(unes) ne va pas être celle d’autres, le mot est identique, le sens que nous allons lui donner va différer selon la stratégie employée. D’après certain retour de la manifestation du samedi 13 juin dernier à Nancy, la lutte était d’apparence la même, les causes plurielles et les slogans parfois… dissonants.

  • Vie politique locale
    | Nancy

    Mauvaise plaque

    Thomas Jefferson (1743-1826) était un planteur virginien adepte, paraît-il, des « lumières ». Il ne manquait ni de temps ni d’argent, puisque les deux cents esclaves noir.e.s qu’il possédait et faisait travailler sur sa plantation lui assuraient l’un et l’autre. Était-il nécessaire de lui rendre hommage à Nancy en apposant une plaque Cours Léopold sur un mur de la présidence de l’Université de Lorraine, à deux pas de la bibliothèque américaine ?

  • Discriminations – Racisme

    Des complices, pas des alliés : abolir le complexe industriel de l’Allié

    « Trop souvent, des gens débarquent avec l’attitude “Je suis là pour vous soutenir” portée comme un badge. Pour finalement faire des luttes une activité para-universitaire qui leur rapportera des “points d’allié”. (...) Vous avez peut-être vu cette citation de Lilla Watson à leur propos : “Si vous venez ici pour m’aider, vous perdez votre temps. Si vous venez parce que votre libération est liée à la mienne, alors travaillons ensemble”. »

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50