Un tramway nommé désir

Nancy |

Devoir programmer une sortie quarante-huit heures à l’avance auprès d’un organisme compétent lorsqu’on est une personne à mobilité réduite relève d’une organisation sans faille et ne laisse aucune place à l’imprévu.

Mais l’imprévu arrive souvent. Et de façon fort désagréable.

Ce jour-là, après avoir parcouru une dizaine de kilomètres sur mon scooter électrique, sorte de fauteuil électrique utilisé plus particulièrement par les personnes âgées ayant du mal à se déplacer, me voici enfin arrivé au terminus du tram. Ce dernier étant accessible aux personnes à mobilité réduite, j’ai décidé de le prendre pour me rendre au centre de Nancy.

Pouvoir prendre le tram à n’importe quelle heure du jour, c’est vraiment bien. Mais… Attention… Il faut montrer patte blanche… comme nous allons le voir !

Je m’approche de la boîte qui livre les tickets. Je cherche du regard une bonne âme pour me rendre service en me prenant mon ticket. Personne. Le chauffeur sort du tram et vient vers moi. Je pense qu’il vient m’aider, je lui tends mon porte-monnaie.

« Tu ne peux pas monter ! Tu as une colonne de direction, tu as un moteur… La direction nous interdit de monter des véhicules à moteur. »

Je suis estomaqué. Je demeure sans voix. Il y a pourtant un pictogramme au niveau de la commande de l’ouverture des portes symbolisant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

« Je me rends à Nancy. Comment je fais ? »

Réalisant la bêtise humaine, ce brave homme saisit une pièce de mon porte-monnaie, l’insère dans le distributeur de tickets et me fait monter dans son véhicule.

Je n’ai dû mon salut qu’à la générosité d’un chauffeur qui a osé enfreindre un règlement stupide. Mais depuis, je me demande ce qui arriverait pour moi en cas de refus.

Si un jour je devais rester sur le plancher des vaches, je pense que je me verrais dans l’obligation de suivre l’itinéraire du tram créant ainsi un sympathique cortège… seul moyen de faire bouger les lignes ?

Gérard Manvusa

Article paru dans RésisteR ! #57, le 22 septembre 2018



Articles de la même thématique : Services publics