Les Bestiales – Rencontres autour de l’émancipation animale

Bure (55) |

Ces rencontres auront lieu du 17 au 20 février 2023 autour de Bure dans la Meuse (55). Les informations seront actualisées sur bureburebure.info.

Préinscription (non obligatoire)

Pour nous aider à anticiper la logistique, c’est cool si tu te préinscrits. C’est anonyme, pas obligatoire et pas engageant mais ça nous donne des repères.

https://forms.42l.fr/apps/forms/cW53aky49LE46nLz

Envies et programme

Les grands projets de bétonisation, le nucléaire de manière générale et le projet de poubelle nucléaire de Bure de manière plus particulière se fait au détriment des espèces qui vivent déjà dans ces environnements et contribuent à détruire les espaces de vie, de trajet, d’alimentation d’animaux. Les luttes ont tendance à être vues sous des angles purement utilitaristes vis à vis des êtres humain.es.

A quelques un.es nous avions envie de faire une invitation pour se retrouver et échanger sur des visions antispécistes. L’antispécisme se cristallise souvent autour veganisme, et nous ne prenons pas toujours le temps d’échanger sur l’empreinte du capitalisme sur les autres espèces humaines, pour échanger sur les luttes qui peuvent avoir lieu contre l’exploitation animale et contre l’industrie de la viande, contre l’urbanisation qui veut contrôler tous les espaces et ne plus laisser de place. C’est pour cela que nous souhaitions prendre un temps à ce sujet.

Ateliers

On va essayer de vous concocter des supers ateliers mais on a aussi très envie de co-penser ces rencontres et leur contenu avec vous. On espère que vous viendrez avec vos idées de discutions/ateliers/etc pour partager ensemble ce que sont nos antispécismes et nos manières de les mettre en actes. Hésitez pas à nous dire dans le formulaire ou par mail si vous voulez animer des trucs ou co-construire un ateliers avec nous, sur des sujets qui vous parlent et vous semblent importants. Il y aura aussi des espaces pendant les rencontres pour des ateliers non programmés si tu veux réfléchir a un trucs et voir comment tu le sens sur le moment.

Quelques idées qu’on a eues à plusieurs de ce qu’on aimerait échanger. Pour ces thématiques nous n’avons pas toujours de personnes pour porter l’atelier ça dépendra donc de ce que les personnes qui viennent voudront porter :).

On aimerait avoir des formats variés pas uniquement des conférences (jeu de rôle, arpentage, film, podcast, discussion, …)

  • Conséquences du nucléaire sur les animaux et leur environnement
  • fabrication de stickers, affiches, broderie, etc
  • échange à propos de la chasse
  • agriculture sans intrant animal
  • partage d’expérience de luttes
  • réflexion d’un monde sans exploitation animale
  • expérimentation animale
  • Spécisme et oppressions systémiques
  • Destructions des espaces par l’urbanisation et les activités capitalistes
  • antispécisme non occidentale
  • Exploitation animale / exploitation humaine
  • Communiquer avec nos ami.es non humain.es, s’autonomiser sur les soins avec elleux
  • Soirée chants / film / brasero
  • ce que vous voulez bien porter 🙂

Comment aider ?

  • Diffuser affiches et communications dans les lieux que vous connaissez
    Affiche 1, Affiche 2, Affiche 3.
  • On cherche des gens pour porter une cantine sur certains repas.
  • Venir quelques jours avant / rester quelques jours après pour aider à préparer / à ranger.
  • Proposer des ateliers / ramener des ressources
  • Tout aide pratique pendant l’évènement (navette, soin, etc)

Organisation pratique

Localité et transport

A priori l’évènement aura lieu entre 2 lieux : L’Affranchie et la Gare qui sont séparés de 4 km. Si tu peux venir avec un vélo, ou si tu viens véhiculé et que pendant les rencontres tu peux mettre à contribution pour faire des navettes ça sera le bienvenu. (Il sera aussi possible d’emprunter des vélos / de marcher / des navettes seront organisées sur place).

Comment venir ? – Dodo – nourriture – électricité

Toutes les infos se retrouvent sur cette page : https://bureburebure.info/venir/
Regarde un peu la description des lieux sur la page si tu n’es jamais venu.
On publiera un numéro de navette si jamais vous échouez quelque part en stop (ce qui arrive en meuse) ou si vous arrivez en train – de préférence à Joinville, ou si vous arriver à Bar le Duc, prenez un bus jusqu’à lLgny en barrois. N’oublie pas de prendre ce numéro avant de partir.

Sur place sera prévu des cantines vegan et on aura prévu ce qu’il faut pour les matins et repas. Cependant n’hésite pas à ramener ce qui te ferait plaisir à manger / partager. La totalité de l’évènement sera à prix libre : contribution financière en fonction des possibilités et envies.

Pour les nuits il y aura plusieurs dortoirs, certains en mixité choisie sans mec cis, d’autres mixtes. Certains seront dans des espaces moins chauffés que d’autres. N’hésite pas à nous envoyer un mail si t’as des besoins spécifiques par exemple si tu ne peux pas dormir en dortoir. Si tu viens en camion aménagé, il sera possible de dormir à la gare.

Froid

La gare a eu plusieurs travaux d’isolations, il y fera moins froid que des années précédentes. L’évènement sera sur 2 lieux et des aménagements vont avoir lieux pour avoir plus d’espaces au chaud. N’hésite pas à prendre ton duvet et des vêtements chaud.

Animaux non humain.es

On se rend bien compte que l’espace n’est pas idéal pour l’accueil des non-humain.e.s qui pourraient vouloir vous accompagner, on sera sûrement nombreux.ses et plutôt serré.e.s à l’intérieur pour se protéger du froid et des intempéries.

Si vous vivez avec des potes non-humaines plutôt stressés ou mal a l’aise de se retrouver au milieu d’autres chiennes ou humain.e.s sans trop d’espace ça peut être compliqué à vivre, si vous avez d’autres endroits ou iels peuvent passer le week end ça peut être plus simple pour elles et pour nous.

Si iels viennent quand même on fera de notre mieux pour les inclure, en proposera des espaces dans la progra pour pouvoir faire des tours avec elleux et tout ça ( / !\ l’événement aura lieu pendant la période de chasse, à prendre en compte pour les balades…) mais les journée enfermés avec des humaines qui discutent sont pas les plus fun pour elleux.

A vous de voir comment ça peut se gérer aux mieux et si vous trouvez des solutions plus satisfaisantes pour qu’elleux puissent passer le week end ailleurs ou si vous préférez les aider à être le mieux possible dans les conditions sur place.

Surveillance policière

La lutte à Bure ainsi que les luttes antispécistes sont soumises à du fichage. Il y a une présence policière sur le territoire de la Meuse mais en ce moment les contrôles ne sont pas fréquents. Nous invitons tout de même à consulter le brief legal présent ici. Il est aussi possible qu’il y ait des réquisitions auprès des opérateurs téléphoniques ou des IMSI Catcher de la police pour connaitre les téléphones qui ont borné sur le territoire.

Contact

Il est possible d’écrire à rencontres-animales@immerda.ch pour plus d’informations ou proposer des ateliers.

PNG - 1.2 Mo
PNG - 1.6 Mo
PNG - 1.6 Mo