Retour sur la manifestation intersyndicale du 4 février

Nancy (54) |

Face à la crise sanitaire, économique et sociale, l’intersyndicale des syndicats professionnels et étudiants ont appelé à une grande journée de mobilisation. Peu de mobilisation sur Nancy, analysons pourquoi.

JPEG - 323.1 ko

Ce sont seulement 300 personnes qui se sont réunies ce jeudi matin place Dombasle. On peut mettre cette faible participation sur le compte de l’horaire : 10h30 n’est vraiment pas habituel pour une manifestation, et quelques personnes m’ont dit s’être mises en grève seulement l’après-midi afin de faire la manif ; c’est loupé.

JPEG - 549.2 ko
JPEG - 3.7 Mo

La communication est aussi à prendre en compte : le travail a été fait par les syndicats au niveau des entreprises et des administrations, mais au niveau national ils manquaient clairement de motivation à faire connaître cette journée qui se veut être un début de mouvement large.

JPEG - 1 Mo

On peut dire aussi que si on a fait toutes les manifestations depuis le 1er janvier, on peut se sentir épuisé·e.

Pour ce qui est de la manif elle-même, le petit tour habituel loin du centre-ville ne permet pas de se sentir utile et visible, et la présence d’un service d’ordre syndical tourné vers la manif (et non vers l’extérieur pour prévenir les attaques policières ou fascistes) n’aide pas à se sentir en sécurité.

JPEG - 157.6 ko

Mais rien n’est perdu, c’était une première, on pourra faire mieux : souvenez-vous il y a à peine plus d’un an. Il faut se donner les moyens de rêver.

JPEG - 564.3 ko
JPEG - 710.8 ko

Articles de la même thématique : Mobilisations – Actions