Unissons nous face à la répression gouvernementale !

Metz |

  • Annulation

    Le bar la palette n’est pas dispo. Faute de lieu les organisateur-rise-s annule l’événement.

Les violences policières, subies depuis des années par les quartiers populaires, sont devenues le quotidien de toutes les personnes qui luttent dans la rue, dans leurs entreprises et ou sur leurs lieux d’étude, pour une société plus juste.

Le pouvoir politique au service de la classe dominante, utilisent la violence pour faire taire les légitimes revendications de notre classe.

JPEG - 58.7 ko

Nos libertés sont bafouées (on nous interdit de manifester, on nous verbalise, on nous matraque, on nous gaze, on nous mutile, on nous humilie, on nous tue même, on nous interdit de faire grève, on nous réquisitionne, on nous envoie la police pour nous renvoyer au travail).

On s’acharne sur nos représentant e s élu e s ou sur ceux et celles que l’on a identifié e s comme meneurs et meneuses (procédures disciplinaires, mutations forcées, mise au placard, intimidations...)

Nos associations d’aide aux demandeur se s d’asile sont harcelées (contrôles d’identité à répétition, insultes, fouilles au corps, violences physiques). Sans parler des demandeur se s d’asile eux elles mêmes qui sont régulièrement gazé e s, chassé e s, battu e s, volé e s, médicamenté e s contre leur gré…

Sur nos lieux de travail, les licenciements, les fermetures de site et les cadences infernales imposées par nos ennemis de classe conduisent à une multiplication des suicides et des arrêts maladie pour épuisement professionnel.
Nous sommes témoins d’arrestations musclées et nous ne voulons plus rester là, sidéré e s, à contempler la violence. Ensemble voyons comment y répondre HUMAINEMENT. Tentons d’organiser une riposte solidaire efficace.

RENCONTRONS-NOUS, DISCUTONS-EN, LE LUNDI 17 JUIN À PARTIR DE 18H30 AU BAR ASSOCIATIF DE COULEURS GAIES, LA PALETTE, RUE DES PARMENTIERS À METZ.