"Ensemble contre la répression" - Manifestation du 17.12.2018 à Hambourg (Allemagne)



Le 17.12.2018, un cortège de 400 manifestant.e.s a démarré de la Rote Flora vers la maison d’arrêt de Holstenglacis. Deux personnes de la région de Francfort y sont en détention provisoire depuis six mois et deux autres ont été libérées en raison de leur jeune âge. Un jeune activiste français y est aussi incarcéré. Le 18 décembre, le procès contre ces cinq personnes commence.

Ils sont accusés d’avoir participé ou d’avoir été présents à des actions s’étant déroulées dans l’avenue de la Elbchaussee, le vendredi matin du week-end du sommet de 2017. "Avec cet acte d’accusation, la participation présumée à une manifestation est une fois de plus criminalisée et illustre qu’au lendemain du sommet du G20, une ligne dure sera prise à l’encontre des activistes. Il est à craindre que ce procès place politiquement la barre très haut en terme de sanctions pour les procès suivants et serve à criminaliser la participation aux manifestations en général", a déclaré Liselotte Meyer.

La manifestation, qui s’est déroulée en signe de solidarité et d’encouragement aux personnes touchées par la répression, est passée par la Marktstrasse jusqu’à la prison de Holstenglacis. Un important dispositif comportant des policiers de plusieurs États fédéraux a été utilisé pour tenter d’intimider les participants. Les manifestants ne se sont pas laisser impressionner et ont scandé à tue-tête des slogans, lançant un signe fort contre la répression de l’Etat. La manif a été accompagnée de feux d’artifice provenant des toits voisins.

PNG - 160.5 ko

"Concernant les procès de la Elbchaussee, nous ne nous laisserons pas diviser. Nous exprimerons notre entière solidarité avec les accusés, et ceci de manière totalement indépendante de la question de leur culpabilité ou non. Dans un contexte de résistance contre les États oppresseurs, cette question n’a de manière générale aucune importance pour nous ! Cette manifestation sera suivie d’autres actions de solidarité, pour montrer aux accusés que nous ne les laisserons pas seuls", poursuit Liselotte Meyer.

Au début du procès, le 18.12.12., un rassemblement de soutien aura lieu à 8h00 devant le tribunal de grande instance de Hambourg Mitte.

L’alliance "Ensemble contre la répression"

Traduit de l’allemand
Source : de.indymedia
Vidéo : NDR



Articles de la même thématique : Solidarité internationale