Écrire à Loïc Citation



  • On a pu voir Loïc : il va plutôt bien, et garde la pêche et son humour !

    On a pu voir Loïc : il va plutôt bien, et garde la pêche et son humour ! :)

    Il lui a été demandé s’il souhaitait ou non passer par des intermédiaires pour communiquer avec "l’extérieur" : il a répondu qu’il préférait que les gens lui écrivent directement. Vous pouvez donc lui envoyer vos lettres à cette adresse :

    SCHNEIDER Loïc 15041
    Centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville
    300, rue de l’Abbé Haltebourg
    80009 Maxéville
    54035-Nancy Cedex

    L’adresse mail de soutien soutienloic@riseup.net reste néanmoins active pour celles et ceux qui ne souhaitent pas passer par un format papier, ou qui ont des doutes sur ce qu’ielles peuvent dire ou ne pas dire. Il suffit d’envoyer un mail à cette adresse, et quelqu’un.e l’imprimera et l’enverra rapidement par la poste.

    Pour obtenir un permis de visite (parloir), il faut remplir un formulaire que vous trouverez sur le site de la prison, et l’envoyer à cette adresse :


    Centre pénitentière de Nancy Maxéville
    Service parloirs
    300 rue de l’abbée haltebourg
    80009 Maxéville
    54035 Nancy Cedex

    Malheureusement, plusieurs personnes ont obtenu un refus ; seule la famille a été acceptée pour le moment...

    Des ami.e.s à Loïc

À toutes les personnes qui soutiennent notre ami Loïc, arrêté il y a plus d’une semaine par les polices allemande et française :

  • Une adresse mail a été créee afin que celles et ceux qui souhaitent envoyer des lettres de soutien à l’ami sans passer par le format papier puissent le faire : soutienloic@riseup.net. Les mails seront lus, afin de vérifier qu’aucun élément pourrait porter préjudice au camarade (voir explication plus bas), puis imprimés et rapidement envoyés au centre pénitentiaire par une équipe de confiance.
  • Nous demandons aux personnes qui souhaiteraient lui envoyer directement des lettres de ne pas diffuser son numéro d’écrou avant que Loïc ait lui-même décidé que c’est ce qu’il souhaitait. La question peut à première vue paraitre anodine, mais dans les faits, elle ne l’est pas : les lettres que recevra Loïc seront fort probablement lues par le juge d’instruction avant de lui parvenir ; celui-ci pourra dès lors choisir de les intégrer dans l’enquête selon ce qu’elles diront. Diffuser son numéro d’écrou, c’est donc lui enlever tout pouvoir de choisir ce qu’il souhaite voir figurer dans son dossier.
  • Dès lors, nous vous demandons aussi de bien vouloir envoyer vos courriers à cette adresse :
    Groupe de soutien à Loïc
    Maison de la Résistance
    2 rue de l’Église
    55290 BURE

    plutôt que directement au Centre Pénitentiaire de Maxéville, afin que nous puissions vérifier que toutes les choses envoyées ne pourront pas porter préjudice à notre ami.

Cette solution n’est que temporaire : elle fut prise en attendant que Loïc puisse nous dire ce qu’il souhaite faire à ce sujet.

Des personnes du groupe de soutien à Loïc.



Articles de la même thématique : Répression – Prisons

Pour Hocine