Destruction de la cabane des Gilets Jaunes de Commercy

Commercy |

Aujourd’hui, Jérôme Lefevre, le maire de Commercy, s’enfonce dans la violence antidémocratique. Après un référendum local qui a montré que les Commercien-ne-s soutenaient massivement le maintien de la cabane des Gilets Jaunes, il a pourtant ordonné sa destruction.

Lien Vidéo entière

Pire que cela, il a lui-même participé au démontage de notre cabane montrant ainsi toute l’étendue du mépris qu’il a pour l’opinion de ses concitoyens. De même que pour toutes les cabanes de Gilets Jaunes détruites partout en France, en détruisant ce symbole de la lutte populaire et de la solidarité, le maire de Commercy s’affiche dans la droite ligne du gouvernement Macron.

PNG - 431.9 ko

Un autoritarisme borné, une absence totale de considération pour la souffrance du peuple. Face à ces despotes, une seule solution : continuer le mouvement et le renforcer. D’une manière ou d’une autre nous sommes là et y resterons. De toute façon, notre cabane est toujours debout dans nos cœurs. La souffrance, la colère et la solidarité lui servent de murs.

Stop aux injustices !
Stop aux violences d’État !
Stop au mépris des élus !
Vive l’assemblée populaire !

Appel à se rassembler ce mercredi 13 mars à 19h à l’emplacement de la cabane détruite !