À Nancy, avec Maxime, contre les violences policières

Nancy |

Suite à l’appel national pour la suppression des grenades...

... environ 60 personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Meurthe-et-Moselle à Nancy, place Stanislas. (L’appel est ici)