Université libre du sapin : le département de sociologie annule les examens

Nancy |

En protestation contre les événements survenus ces derniers jours sur le campus CLSH, les enseignant·e·s du département de sociologie se sont déclaré·e·s en grève et ne feront pas soutenir les examens.

En réaction à l’intervention policière du 3/05, au mail du président de l’Université de Lorraine assumant la tenue des examens du campus CLSH en présence des forces de l’ordre, et à l’arrestation cet après-midi d’un membre de notre équipe enseignante engagé dans le mouvement contre la loi ORE, les enseignant·e·s du département de sociologie refusent d’assurer la surveillance des examens et exerceront leur droit de grève. Le département avait déjà annoncé en conseil d’UFR le 19/04 son refus de surveiller les examens en présence des forces de l’ordre. Nous estimons que la situation actuelle ne permet pas aux étudiant·e·s de composer dans des conditions acceptables, sécurisantes et sereines, et aux enseignant·e·s d’assurer leurs fonctions. Conformément au point 6 de la charte des examens du Collegium SHS, les examens ne pourront pas avoir lieu. Nous nous engageons à proposer des dispositifs d’évaluation alternatifs ne pénalisant ni les étudiant·e·s ni les personnel·le·s BIATSS.
Nous invitons les autres départements à faire de même.
Les enseignant·e·s du département de sociologie
Le 04/05/2018