Notre droit essentiel à l’eau bafoué par notre millionnaire de propriétaire !

Strasbourg (67) |

  • Grâce à la mobilisation collective, l’eau a été rétablie !

    Grâce à la mobilisation collective, l’eau a été rétablie le 14 février au squat La Pigeonne par les services municipaux, après 5 jours de coupure illégale. Nous restons mobilisé-e-s car l’accès à l’eau est un droit essentiel pour tou·te·s. Ce n’est pas un bien privé !

    Squatteurs ou locataires précaires, mêmes galères !💧✊🏽

Depuis deux ans, nous, Pigeonnes, prenons soin de la maison qui nous a accueilli-e-s, en créant un espace pour les femmes et les personnes queers précaires, qu’on veut pérenne et solidaire, un lieu de vie et d’activité qui nous est vital. Cela nous demande énormément de temps, d’énergie et de moyens. Heureusement, nous avons du soutien !

Dès notre arrivée, nous avons envoyé un long courrier de présentation de notre projet au propriétaire, sans réponse de sa part depuis deux ans. Nous savons qu’il possède des domaines et d’autres maisons, celle-ci qu’il a abandonnée et délaissée depuis des années ne semble donc pas lui manquer.

Le 9 février 2022, à la demande du propriétaire, des techniciens du service des eaux de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg ont coupé l’eau de la maison, en laissant une simple notification sur la valve d’eau à l’extérieur. Personne n’a eu la décence de nous prévenir, de toquer à notre porte, ou même de laisser un message dans notre boîte aux lettres.

Quelles sont donc ces manœuvres ? Couper l’accès à l’eau est un acte non seulement vicieux mais illégal. Cela revient à mettre en danger la vie d’autrui, nous empêcher de boire, de nous laver, de cuisiner, d’éteindre un feu, donc de maintenir des conditions d’hygiène et de sécurité essentielles dans un contexte sanitaire compliqué, avec des personnes malades. Nous n’acceptons pas cela ! L’accès à l’eau est un droit que nous allons reprendre !

Bien que notre société soit intoxiquée par le capitalisme, nous rappelons aux services de la ville et aux privés que les riches n’ont pas tous les droits et que les services publics doivent cesser d’être complices de leurs faits illicites et inhumains et défendre réellement l’intérêt public de tou-te-s !

Nous demandons aux services de l’eau et de l’assainissement de rétablir l’eau dans le bâtiment immédiatement.

Mise à jour du 15 février :

Grâce à la mobilisation collective, l’eau a été rétablie le 14 février au squat La Pigeonne par les services municipaux, après 5 jours de coupure illégale. Nous restons mobilisé-e-s car l’accès à l’eau est un droit essentiel pour tou·te·s. Ce n’est pas un bien privé !

Squatteurs ou locataires précaires, mêmes galères !💧✊🏽

Contact : lapigeonne@riseup.net / https://lapigeonne.squat.net


Articles de la même thématique : Urbanisme – Logement