Après l’arsenic...



Suite à la parution de l’article du Père Lapurge, « Arsenic et vieilles lunes », une lectrice assidue de RésisteR ! nous a adressé ce message.

L’homéopathie n’est pas scientifique.

Ben non, et alors ?

Alors, il y aurait donc des lecteurs de RésisterR ! victimes d’une « imposture intellectuelle et scientifique », prêts à s’emballer pour des charlatans, à soutenir le green washing, à oublier les vrais problèmes du capitalisme, à force de se gaver de granules de sucre qui multiplient non pas les petits pains mais les euros de ce faux cul de Boiron, et qui, à défaut de guérir de quoi que ce soit, ramollissent du moins le cerveau. Et tout ça, au détriment de la Sécurité sociale ! Honnêtement, je n’aurais jamais cru que des lecteurs de RésisteR ! puissent être aussi crétins que ne le laisse entendre le Père Lapurge, mais peut-être a-t-il simplement oublié les lecteurs de RésisteR ! – l’imbécile, c’est bien connu, c’est toujours l’autre.

Bon, tout ça pour dire que depuis le temps que je vois l’xième nouveau front uni contre l’homéopathie, je ne m’attendais tout de même pas à cette charge dans mon journal préféré.

Mais de quoi s’agit-il ? De rien moins donc que de lutter contre « l’imposture intellectuelle et scientifique ». Visiblement, une cause aussi noble que désintéressée. On se sent en harmonie avec les idées les plus pures des Lumières. Au nom de la Raison, une et indivisible, citoyen.n.e.s, vous n’honorerez qu’un seul Dieu, La Science !

Accessoirement, pour qui n’aurait rien compris à l’histoire, rappelons-le : la Sécurité sociale n’est pas une sorte de caisse de solidarité, à laquelle tout le monde paierait son écot pour pouvoir être soutenu en cas de besoin. Elle n’a pas à prendre en charge le faible d’esprit et l’hypertrophié du psychique ! Alors, si vous croyez plutôt à Staphysagria qu’aux neuroleptiques, payez votre tube vous-même ! Et ne venez pas me dire qu’il n’y a pas de raison, dans ce cas, de prendre en charge les cancers du poumon, par exemple, au motif que le fait de fumer est irrationnel… mais rassurez-vous : une bonne raison, bien concrète, de faire la chasse à l’homéopathie, est que c’est bien ça qui nous pend au nez : la police de l’hygiène de vie, une et obligatoire, avec surveillance tous azimuts, pardon, « accompagnement » pour votre bien-être, sous le nom de e-médecine, sport sur ordonnance, etc. Et un peu de personnalisation pour vous faire trouver la bonne mutuelle. Citoyen.ne, tu ne paieras plus pour les demeurés obscurantistes, ni pour les jouisseurs impénitents et anarchistes, et la Sécurité sociale et ses discours égalitaristes d’un autre âge ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Et la sainte colère contre cette arnaque intolérable qu’est l’homéopathie se révélera un jour pour ce qu’elle était : un écran de fumée sur le chemin de la privatisation de la santé, de l’élimination de la solidarité et de la mise au pas – pardon, aux normes – de tous et toutes.

fgw

Article paru dans RésisteR ! #58, le 17 novembre 2018



Articles de la même thématique : Médecine – Santé