Tours : la manifestation du 7 mai dispersée à coups de tonfas



Comme partout en France, plusieurs manifestations Ni Le Pen, ni Macron, ni patrie, ni patron ont eu lieu dans l’entre deux tours à Tours. Ce dimanche soir c’était derrière la banderole « En marche pour cinq ans de lutte » que se sont réunies une centaine de manifestant·es pour une nouvelle manifestation sauvage... sauvagement réprimée...

Compte-rendu de la manifestation organisée à Tours suite à l’annonce de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République. Vers 23 heures, les flics ont frappé les derniers manifestants, blessant au moins une personne.

En réponse à différents appels, près de 100 personnes étaient réunies place Jean Jaurès aux alentours de 21 h. Macron président, il n’y avait quand même pas de quoi se réjouir, surtout pour celles et ceux qui ont lutté contre les politiques qu’il a participé à mener ces cinq dernières années. Une banderole annonçait la couleur :

« En marche pour cinq ans de lutte. »

Lire la suite sur La Rotative



Articles de la même thématique : Répression – Prisons

Pour Hocine