Seulement 1€ pour le CHRU mais 600 places de prison pour l’état



Dominique Potier, le député de la 5e circonscription à annoncé fin mars que le site de l’hôpital Jeanne d’Arc de Dommartin-lès-Toul, laissé à l’abandon après le départ de ce dernier, verra accueillir le troisième établissement pénitentiaire sur l’agglomération Touloise.

Bernard Dupont, le directeur du CHRU de Nancy, a cédé, pour 1€ symbolique, la friche laissée vacante après le départ de l’hôpital Jeanne d’Arc à Dommartin-lès-Toul à la CC2T (Communauté de Communes Terres Touloises), pour y construire le troisième établissement pénitentiaire de l’agglomération touloise, qui comptera 600 places.
« Une excellente nouvelle », se réjouissaient hier les élus du toulois. « Tant au niveau de la réhabilitation du site que de l’économie locale », précisait Fabrice Chartreux, le président de la CC2T, ainsi que Laurent Guyot, le maire de Dommartin-lès-Toul.

On peut voir ici l’ironie de notre société, prête à mettre de l’argent pour construire 33 nouveaux établissements pénitentiaires, dont 3 dans le Grand-Est, afin d’y enfermer toujours plus de gens, et de donner toujours moins de moyens aux personnels hospitaliers pour soigner la population.

<http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2017/02/23/et-une-troisieme-prison-une>



Articles de la même thématique : Répression – Prisons

Articles de la même thématique : Médecine – Santé

Contracep’tour