Retour sur un chouette week-end de Kermesse Noire

Nancy |

Le week-end ensoleillé du 15 et 16 septembre derniers était organisé un événement de soutien au C.C.A.N (Centre Culturel Autogéré de Nancy). Retour de deux organisateurs et participants.

L’idée de cette kermesse était de créer un événement à la fois politique mais aussi ludique, mêlant concerts et tables de presse, dans le but de soutenir financièrement le CCAN.

JPEG - 95.5 ko

Une équipe de personnes motivées par le projet a travaillé avec conviction au début, avec acharnement à la fin, pour permettre l’élaboration et la concrétisation de cet événement, nouant contact avec les groupes et les futur.e.s participant.e.s. Très vite, les réponses favorables de Las Vegan, Quartier Libre, des Etudiant.e.s Mobilisé.e.s, Up to Death, Dynamo, La Crise, du Mot Ment, Organe et RPT arrivèrent et rassurèrent un peu l’équipe d’organisation sur la bonne tenue de la future kermesse. Il a fallu aussi imaginer puis créer des stands de jeux, qui furent largement inspirés par les kermesses classiques en y ajoutant un fond politique et militant (Chamboulfafs, Pêche aux connards, Tom-ball...).

JPEG - 306.4 ko

Voilà pour la genèse de la kermesse noire.

Le vendredi et le samedi matin, grâce à l’aide des Etudiant.e.s Mobilisé.e.s du Sapin qui étaient présentes en grand nombre, motivé.e.s et souriant.e.s, l’installation a pu être terminée et tout était prêt pour l’arrivée du public.

JPEG - 1.4 Mo

Le collectif La Crise s’est installé à l’entrée du site avec sa zone de gratuité, permettant à beaucoup de compléter leur garde-robe pour la rentrée.

Les ami.e.s de Dynamo étaient présent.e.s pour proposer la réparation de vélos sur leur stand, mais aussi la possibilité de tester leurs « Vélos Fous » qui ont d’ailleurs connu un grand succès.

JPEG - 101.7 ko

Les visiteur.e.s se sont déplacé.e.s en nombre dès le samedi après-midi, comblant largement nos espoirs. En effet, dès le premier jour, en plus des ami.e.s et camarades militant.e.s, on a vu bon nombre de familles, de gens du quartier, un groupe de jeunes migrants hébergés non loin de là, mais aussi des personnes qui avaient simplement vu une affiche ou un tract, venir profiter de cet événement festif.

Les différents stands de jeux ont connu un très grand succès auprès des petit.e.s mais surtout des grand.e.s.

Pour se restaurer et pour le plaisir de tou.te.s, c’est « Las Vegan » qui était chargé de nourrir visiteuses et participant.e.s. Comme à chacune de leurs sorties, leurs mets préparés avec brio ont ravi tout le monde.

JPEG - 2.8 Mo

Sur les coups de 16h30 les poétesses du Mot Ment ont assuré avec prestance et conviction la lecture de différents textes récoltés à Quartier Libre et au C.C.A.N. sur le thème des religions et de la morale.

JPEG - 312.4 ko
JPEG - 81 ko

En début de soirée, les concerts ont commencé avec des groupes en forme et qui paraissaient tous très heureux d’être présents. Se sont donc succédés Synoque, Top Secret, La Herse, Zone infinie, Old Rotten Bastard et Drum Fire 500, devant une foule énergique.

JPEG - 212.3 ko

La table de presse conjointe de Quartier Libre et du C.C.A.N., proche de la scène, a permis aux spectatrices et spectateurs de venir consulter livres et brochures tout en profitant de la bonne musique.

Cette 1e journée fut, pour nous, un succès surtout lorsqu’on a su que la Kermesse Noire avait déjà accueilli quelques 300 personnes.

JPEG - 1.5 Mo

Le lendemain, la kermesse a à nouveau ouvert ses portes pour permettre aux gens de profiter d’une après-midi conviviale avec toujours les différents stands et un programme musical comprenant Quintet Escargot, Out Of Order, Avale, Neon Lies.

Une affluence moins forte que la veille, une centaine de personnes sur la journée, peut-être les conséquences de la très bonne soirée de la veille ?

JPEG - 646.7 ko
JPEG - 34.7 ko

Le stand d’Up To Death (tatouages approximatifs & aléatoires) a connu cette seconde journée une plus grande affluence que la veille, les personnes bravant le côté aléatoire de la sélection du tatouage avec courage.

Dans cette ambiance, la fin de soirée arriva bien trop vite à notre goût.

JPEG - 302.2 ko

Pour nous, cette Kermesse Noire est une grande réussite, la fréquentation a été largement au-dessus de nos espérances, pour un événement de soutien c’est un succès indéniable mais plus important encore l’événement a attiré énormément de personnes différentes, ce qui a rendu heureuses nombre de personnes de l’organisation. La très bonne ambiance ayant regné pendant ces deux jours ajoute encore à la satisfaction ressentie. Au niveau du public si l’on considère le nombre de demandes pour une 2e édition on peut supposer que pour lui aussi l’événement a été un succès.

JPEG - 200.4 ko
JPEG - 305.6 ko
JPEG - 274.2 ko
JPEG - 426.2 ko


Articles de la même thématique : Culture

Tell us a story