Rassemblement d’un groupe anti-IVG et anti-PMA dans plusieurs villes

Nancy |

Demain, jeudi 15 novembre, une association extrêmiste catholique anti-IVG et anti-PMA du nom de Alliance Vita lance une campagne nationale d’alerte contre la "PMA pour Toutes" et la "PMA sans Père" afin de faire pression pour que la PMA ne soit pas légalisée dans le cadre du projet de révision des lois de bioéthique qui devrait être présenté d’ici la fin du mois. Plusieurs rassemblements sont prévus dans l’est, à 12h30. Ce serait dommage qu’ils soient perturbés...

  • Reims : Place Drouet D’Erlon
  • Strasbourg : Place Kleber
  • Nancy : Place Stanislas
  • Metz : Angle Rue Winston Churchill / Rue des Clercs

Voici quelques infos glanées sur le net.

Alliance VITA est une association du mouvement pro-vie [1] en France, qui entend « sensibiliser à la protection de la vie, au respect de la dignité humaine et à la protection des enfants ». Plus clairement, elle milite principalement contre l’avortement, l’euthanasie et le mariage entre personnes de même sexe.

Elle est également contre l’adoption et tout acte d’union juridique des couples homosexuels, ainsi que la PMA pour toutes (Procréation Médicalement Assistée) et la GPA (Gestation Pour Autrui).

Fondée en 1993 par Christine Boutin, elle est l’une des principales associations organisatrices du mouvement de « La Manif pour tous » et, en bon lobby militant, "a ouvert un bureau à Bruxelles, au plus près des instances européennes" (Vita international).

Alliance Vita fait également partie des organisations possédant des lignes téléphoniques et des sites internets abusant les personnes souhaitant trouver des informations fiables sur l’avortement.

Deux de ces sites sont ainsi décrits dans un article du Monde [2] :

Derrière une "vitrine" objective, les deux sites font l’apologie de la maternité de préférence à l’IVG, et ne ratent pas l’occasion de mettre en avant les "risques" de l’avortement. S’il n’est jamais précisé explicitement qu’il est mieux de ne pas avorter, les contenus sont très fortement orientés. Ainsi, cette chanson sur "Mon secret" qui raconte les regrets d’une femme après un avortement – une vieille chanson, déjà utilisée en 2005 pour une campagne de "teasing" des pro-vie. Mais ici non plus, rien ne permet de savoir que ce site, qui a toutes les apparences de l’outil d’information neutre, est en fait clairement partisan. Même la rubrique "Qui sommes-nous" ne mentionne aucunement ni Alliance Vita ni les prises de position de l’association. [...] Selon plusieurs témoignages, dont celui de la blogueuse Gaëlle-Marie Zimmermann, la "hotline", loin de donner des conseils objectifs, tend à diffuser une information dramatisant l’acte d’avorter et incitant à s’en détourner. Idem pour la page Facebook, qui publie le témoignage d’un médecin racontant son vécu négatif d’un centre d’IVG. Bref, sous des apparences d’aide et de conseil, ce site fait tout pour détourner les femmes de l’IVG. Ce qui pourrait se comprendre, s’il ne tentait pas de se faire passer pour un service d’écoute objectif et non orienté.

PNG - 99.2 ko

Le délégué général de l’association, Tugdual Derville, aussi porte-parole de la « Manif pour tous », s’est plusieurs fois illustré par des propos homophobes. Ainsi, participant à une émission télé en 2012 [3], il a par exemple insisté, concernant la demande de mariage pour les couples de même sexe, sur la nécessité pour les enfants d’être élevés par leur père et leur mère. Il préconise d’ailleurs l’interdiction de l’adoption par les célibataires, alors que ce droit existe dans le Code civil français depuis 1804. Le 24 janvier 2013, lors d’une convention UMP, il fait un parallèle entre les désirs d’engendrement et de mariage des personnes ayant un handicap mental et ceux des personnes homosexuelles. Malgré sa récusation de l’amalgame, il provoque l’indignation des partisans du mariage pour tous [4]. Le 19 février 2013, lors d’un entretien avec Alliance Vita,repris par plusieurs sites locaux de la manif pour tous, il affirme sa proximité idéologique avec Philippe Ariño et remet en doute l’amour homosexuel, disant que ce dernier n’est pas comparable à l’amour conjugal hétérosexuel. Il se questionne moralement aussi dans cet entretien, sur un fascicule destiné aux adolescents qui prétendait que "l’amour homosexuel c’est bien" [5].

Au niveau local nancéien, la section départementale d’Alliance vita (installée à Nancy depuis septembre 2012) a organisé une "Université de la vie - Que faire du temps ? Défi bioéthique, défi d’écologie humaine" [6] début 2018 à Villers-les Nancy et avait déjà appelé à un rassemblement place Stanislas en juin dernier contre la PMA « pour toutes » et la GPA, dans le cadre d’une "campagne nationale d’alerte et de sensibilisation « contre le risque de basculement dans le marché de la procréation ».

JPEG - 128.1 ko

Pour les droits à l’IVG, la PMA et la GPA, le droit à disposer de son corps et les droits des personnes LGBT directement attaquées par les revendications d’Alliance Vita ! Ne laissons pas les catholiques et autres fanatiques religieux et/ou d’extrême-droite afficher leur idées nauséabondes et réactionnaires !


Pour leur écrire et leur dire ce que vous pensez de tout ça :

  • alliancevita54@gmail.com
  • vita.moselle@orange.fr
  • alliancevita88@gmail.com
  • alliancevita67@gmail.com


Notes

[1Mouvement anti-avortement

[3Tugdual Derville interviewé dans l’émission Hondelatte-Dimanche, sur la chaîne Numéro 23, dimanche 16 décembre 2012