Pas de retrait, pas de trêve

Nancy |

L’an dernier, en réaction au nombreuses réformes libérales menées par Blanquer et qui mettent à mal le système éducatif, un collectif de lutte, regroupant des personnels de l’Éducation Nationale, syndiqués ou non syndiqués, s’est créé. Il a participé activement, avec des syndicats, à la lutte durant toute l’année scolaire 2018-2019 et aboutissant en juin à la rétention des notes du baccalauréat (voir l’article Grève du bac). Ce collectif s’est réanimé dans le contexte de la lutte contre la réforme des retraites. Voici l’appel du Collectif Éducation Lorraine daté du jeudi 19 décembre 2019.

Ici en Lorraine, comme dans bien d’autres régions en France, le nombre de grévistes a été très élevé ce 17 décembre dans le secteur de l’éducation. A titre d’exemple, 25 écoles de Meurthe-et Moselle ont été fermées, de nombreuses caisses de grève ont permis la fermeture des vies scolaires dans certains collèges et lycées de l’académie.

Le haut-commissaire Delevoye a démissionné, son projet doit partir avec lui !

Nous nous félicitons des actions interprofessionnelles qui se sont déroulées en Lorraine ce jeudi 19/12, notamment les blocages du réseau Stan à Nancy, et de la plateforme pétrochimique de Carling/Saint-Avold. Ces actions sont autant de réponses à la hauteur des enjeux actuels pour obtenir le recul des projets libéraux du gouvernement remettant en cause nos conquêtes sociales, à commencer par le retrait de la réforme des retraites.

Continuer la lutte pendant la période des fêtes et après

Le collectif Éducation Lorraine, réuni ce jeudi 19/12 en assemblée générale, appelle à poursuivre et à amplifier la mobilisation en cours contre la réforme des retraites, et bien plus globalement contre Macron, le capitalisme qu’il sert et son monde. Nous appelons tous les personnels de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Agricole Public à participer aux actions qui se poursuivront pendant ces vacances scolaires avec les secteurs mobilisés, notamment les transports et la santé, et à les soutenir en participant aux caisses de grève, pour éviter un isolement ou un essoufflement qui serait néfaste à notre combat commun. Nous, personnels de l’Éducation Nationale, ne pouvons parfois pas être grévistes, mais nous pouvons rester solidaires dans la mobilisation.

Nous appelons également à poursuivre la convergence des luttes en participant aux prochaines manifestations Gilets Jaunes. De nombreux collègues en ont exprimé le souhait afin de diversifier nos actions en nous rendant visibles aussi les samedi sur les ronds-points et ailleurs. Nous appelons l’ensemble des collègues à :

  • participer au rassemblement des Amajaunes de Lorraine "Les femmes 1ères victimes du système" : vendredi 20/12 à 18h Place Maginot à Nancy
  • Participer à la "Marée Jaune" : samedi 28/12 à 13h30 Place de la République à Nancy.
  • organiser dans leur établissement des heures d’information syndicales et des assemblées générales dès le lundi 06 janvier, jour de la rentrée
  • préparer ainsi la poursuite de la mobilisation, notamment la journée nationale d’appel interprofessionnel à la grève le jeudi 09 janvier.
  • participer massivement à une AG éducation et interprofessionnelle le jeudi 09 janvier au matin (horaire et lieu à préciser ultérieurement)
  • A mandater des collègues pour la prochaine assemblée générale du Collectif Éducation Lorraine le lundi 06 janvier à 17h30 au pub Mc Carthy à Nancy.
Le Collectif Éducation Lorraine réunit en assemblée générale le 19/12/19


Articles de la même thématique : Éducation