Parents mobilisés pour une famille à la rue

Nancy |

Au Faubourg des Trois Maisons à Nancy, une famille kosovare s’est retrouvée à la rue avec quatre enfants scolarisés en maternelle et primaire, quelques semaines après septembre.

Bien que la loi l’y oblige, la Préfecture s’oppose à l’hébergement d’urgence de cette famille. Alertés par RESF (Réseau Education Sans Frontière), des parents se sont mobilisés pour assurer cet hébergement d’urgence et apporter un soutien matériel à la famille. Ils se sont également mobilisés pour élargir le soutien, avec un concert de casseroles prévu un vendredi sur deux à 16h à la sortie de l’école élémentaire des Trois Maisons, la première édition ayant déjà fait du bruit le 17 novembre (prochaine le 1er décembre).

Ce n’est pas de la charité, tous les enfants, indépendamment de leur nationalité et de la situation administrative de leurs parents, ont des droits fondamentaux : scolarité, santé, logement. Manifestement il faut faire beaucoup de bruit pour l’imposer !

Pour participer au soutien :

Pour plus d’infos :

  • la presse en parle : article de L’Est républicain du 6 novembre
  • à la radio : sur France Bleu Sud Lorraine, quatre séquences diffusées les 17 et 18 novembre.