Massacre à la tronçonneuse

Lunéville (54) |

Arbres massacrés sur Lunéville.

Retour sur ce que l’on pourrait qualifier de crime contre l’écologie qui s’est déroulé fin juin, place des Carmes à Lunéville.

Ces pauvres et innocents arbres qui bordaient la place, présents depuis bien avant nous, contemporains que nous sommes, ont donc disparu, ou plutôt ont été lâchement massacrés en l’espace d’une journée, quelle "drôle" de surprise pour toutes celles et ceux qui empruntent cette route qu’est la D914.

Que reposent en paix ces pauvres oiseaux et leurs petits qui résidaient ici.

Contrairement aux caméras de vidéosurveillance qui poussent comme des champignons, n’est-ce pas madame la maire... dont la légitimité est toute relative (puisque élue avec 2.096 voix sur 19.000 habitants) ?

Mais ça ne s’arrête pas là, nombreux ont été choqués par ce triste événement, certains.nes ont donc décidé de réagir quelques jours plus tard en affichant des banderoles qui ne seront pas restées longtemps puisqu’arrachées par les larbins de l’Etat dès le 6 juillet au petit matin... on pouvait y lire entre autres "Aux arbres citoyens !", "Massacre à la tronçonneuse", "HONTE".

Visiblement ce n’était pas du goût de la municipalité, contrairement aux affiches du RHaine qui pullulent sans problème.

Peut-être que les habitants préféreraient que l’on plante des arbres à la place de cet espionnage malsain, peut-être préférerions-nous le doux parfum des fleurs plutôt que la présence désagréable de la flicaille ?

Dire que l’on paye des taxes sous prétexte d’écologie, pendant que dans le même temps ça saccage des arbres, voilà bien là une belle preuve de cohérence !


Documents joints

Articles de la même thématique : Écologie – Nucléaire

Concert crust près de Bure