Marche aux flambeaux à Nancy

Nancy |

Ce jeudi 23 janvier, c’était une sorte d’interlude. Après une cinquantaine de jours de grève, la mobilisation des cheminot·es a ralenti mais tout le monde s’apprête à remettre ça à l’occasion de la prochaine journée nationale de grève, vendredi 24 janvier. Alors dans ce contexte, la retraite aux flambeaux appelée par l’intersyndicale nationale, c’était plutôt une bonne idée.

Il n’y a pas grand chose à dire de cette initiative, il fallait surtout y être et voir. Nous étions environ 500, ce qui n’est pas si mal pour un soir en semaine, des syndicalistes, des étudiant·es, des Gilets Jaunes, bref... de celles et ceux qui battent régulièrement le pavé contre la réforme des retraites depuis le 5 décembre. Eclairé par des centaines de torches, le défilé a démarré place Dombasle et s’est terminé place Maginot sur quelques chants.

Evidemment, on a beau tenter des trucs originaux pour les manifestations, du côté de la préfecture ça ne change pas : policiers en boucliers pour libérer la voie du tram, pompiers appelés pour éteindre le feu improvisé avec les flambeaux finissants face aux vingt ou trente dernier·es présent·es... Si le ridicule tuait, le préfet Freysselinard serait deux fois mort !

JPEG - 66.3 ko
JPEG - 51 ko
JPEG - 47.3 ko
JPEG - 46.3 ko
JPEG - 71.5 ko
JPEG - 64.1 ko
JPEG - 46.1 ko
JPEG - 179 ko
JPEG - 67.1 ko
JPEG - 82.2 ko
JPEG - 57.3 ko
JPEG - 88.7 ko


Articles de la même thématique : Mobilisations – Actions