Les prisonniers-ères des CRA crient « Liberté ! », faisons de même !



Article initialement publié sur À bas les CRA !

Depuis hier soir, les prisonniers du centre de rétention de Mesnil-Amelot ont occupé la cour de la prison pour sans-papiers, ils sont restés ensemble pour exiger leur libération, jusqu’à ce matin quand les keufs ont chargé. Sept personnes ont été emmenées en garde-à-vue.

Suivi de la révolte des prisonniers du CRA de Mesnil-Amelot. Une revendication : la libération de tou.te.s !

Au CRA de Vincennes, où au moins deux prisonniers ont très certainement chopé le virus, les gens bougent aussi et subissent la répression. Ce matin, après un départ de feu dans une cellule, une personne a été mise en isolement, et tout le monde a été fouillé.

Les sans-papiers enfermés dans les CRA demandent la libération immédiate de tout le monde. Alors que l’Etat compte les laisser crever dans ces taules, ils luttent coup sur coup pour obtenir leur liberté, maintenant.

Pour celleux, comme nous, qui sont à l’extérieur mais confiné.e.s, que faire pour les soutenir ?

  • Ce soir et les jours à venir à 20h
    Crions à nos fenetres pour la libération de tou.te.s les prisonniers-ères sans-papiers !
    Accrochons des banderoles ou écrivons partout que les CRA doivent être fermés maintenant ! (vous pouvez envoyez vos photos à anticra@riseup.net)
  • Appelons en masse les numéros de l’administration des cra, pour leur faire savoir qu’on ne les aime pas et qu’on sait ce qui se passe dans les centres.
    Numéro de Mesnil-Amelot : 01 60 54 40 60

Solidarité avec les sans-papiers en luttes contre les CRA

Virus ou pas, liberté pour tou.te.s les prisonniers-ères et fin des CRA !

PS : Attention si vous appelez les cabines dans la perspective de publier un témoignage, veillez à l’anonymisation des prisonnier.ères : ne diffusez pas leur prénom ou des audios de leur voix sans modification, cela les expose à une arrestation, un procès, une peine de prison, le tabassage des flics à l’intérieur, etc, en particulier dans le contexte actuel.

Au centre de rétention de Mesnil Amelot hier soir et ce matin : témoignages audio de la révolte !

La situation était bouillante dans les centres de rétention pour sans-papiers ces dernières semaines, du fait de l’épidémie mais surtout de l’enfermement. Ces tensions ont débouché sur une révolte dans le centre de rétention de Mesnil-Amelot, le samedi 11 avril au soir. Nous partageons ici des témoignages audio de prisonniers durant leurs révoltes. Les sons ont été enregistrés hier soir et ce matin, alors même que la police allait intervenir.

À lire sur Paris-luttes.info

Articles de la même thématique : Discriminations – Racisme

Soutien pour Yanis

Fanzine "À nos mort.e.s"