Le gymnase Saint-Symphorien réquisitionné pour les migrants

Metz |

Cela fait plusieurs semaines que dix adultes et six enfants migrants dorment dehors dans les rues de Metz.

Ce jeudi soir, devant l’absence de réponse du 115, de la préfecture, du maire de Metz et du conseil départemental, une dizaine de militants du Collectif mosellan de lutte contre la misère (CMLM) a pris en charge les migrants pour les mettre a l’abri au gymnase Saint-Symphorien. Le gymnase était ouvert la police nationale et municipale étaient sur place.

PNG - 1.3 Mo

Bizarrement la préfecture a rapidement pris des dispositions pour reloger ces personnes pour libérer le gymnase.

Cette situation n’est que le résultat de la fermeture du bidonville de l’avenue Blida qui était voulue par les autorités.