La commission d’enquête publique dit NON au GCO. Que va faire l’Etat ? La menace sur la ZAD reste la même !

Strasbourg |

La commission d’enquête publique sur le GCO vient de rendre son avis ce mercredi 27 juin 2018, et celui-ci est strict, ferme et sentencieux contre ARCOS-SOCOS, filiale de VINCI : leur dossier est bâclé, et leur projet nuisible nocif et à ne pas faire...

Cette réponse est aussi une victoire pour toutes les personnes qui se sont mobilisées. Elle est la preuve que le militantisme et l’engagement peut porter ses fruits. Les heures de tractage, de mobilisation, d’atelier d’écriture, de formation et de sensibilisation n’ont pas été vaines. Elle est aussi en accord avec toutes les autres commissions, comités et autorités, qui se sont exprimées sur la question.

Pour autant, l’unanimité des expert.e.s et des citoyen.ne.s sera-t-elle entendue ?

La balle est dans le camp du gouvernement. Choisira-t-il de se soumettre au diktat de VINCI, en écrasant l’opinion et le bien être publique, ou saura-t-il entendre la voix de la raison ?

En attendant, cela ne change en rien la menace qui pèse sur les habitant.e.s de la ZAD.

Depuis le 20 juin, ils sont expulsables. Nous devons rester mobilisé.e.s. Nous comptons sur vous et vous attendons nombreuxe pour continuer à porter l’espoir d’un avenir différent de ce que certains nous promettent entre béton et goudron. Rendez-vous à la ZAD de Kolbsheim pour construire un monde qui ne construit pas de GCO, mais valorise l’éducation, le partage et le vivre ensemble.

Dès ce week-end, samedi à partir de 10h : « Construit ta ZAD – Week-end de défense, on remet ça ! » avec un boeuf-bouffe le samedi soir et un pique-nique le dimanche midi. Les 14 et 15 juillet la zad fêtera ses un an autour d’un week-end des luttes avec la présence de camarades d’horizons différents pour des échanges inter-luttes dont la programmation arrive.

Des habitant.e.s de la zad


_

JPEG - 181.2 ko

source zaddumoulin.fr