GCO et CCI Alsace Eurométropole : intérêt personnel du président et vice-président

Strasbourg |

Deux fervents pro GCO, respectivement président et vice-président de la CCI Alsace Eurométropole, sont également patrons de sociétés auxquelles le projet de GCO promet une part de gâteau... Illusion de collusion, conflits d’intérêts et anguille sous roche ?

JPEG - 62.4 ko

« … Seulement, seulement, le Président de la CCI, Jean-Luc Heimburger est également Président d’une société de location de matériel de travaux publics. La société SML Location qui affiche sur son site internet qu’elle est « partenaire Alsacien depuis plus de 40 ans pour la rentabilité de tous vos chantiers ! ». Un des promoteurs véhément du GCO, élu consulaire, est donc en capacité de participer à ce chantier juteux. On appelle ça comment ? Ne serait-ce que sur le plan moral ?

Bon, la morale et le business ne font souvent pas bon ménage.

Alors quand on se souvient que Georges Lingenheld, vive-président de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin, est à la tête d’une grosse entreprise de… travaux publics, on ne se trompe plus beaucoup en pensant que des conflits d’intérêts sont possibles. Son entreprise est d’ailleurs déjà intervenue sur la base vie d’Arcos et donc sur le pré-chantier du GCO. [...] »

A LIRE EN INTÉGRALE ICI


JPEG - 96.8 ko