GCO : On enracine la lutte les 3, 4 et 5 juin

Strasbourg |

Dans la lutte contre le projet Vinci d’une autoroute à péage sur Strasbourg (GCO), le spot de Kolbsheim est devenu au fil des semaines une base de vie où les opposants se retrouvent. Les 3, 4 et 5 juin, ils enracinent la lutte avec le démarrage d’un chantier participatif, des rencontres, de la joie et de la détermination.

Depuis septembre 2016, des électrons libres, des habitants impactés par le projet et des militants issus du collectif GCO NON MERCI multiplient les actions et manifestations en plus de celles pilotées par le collectif d’opposants, dans une dynamique impulsée des suites du démarrage des prétravaux de sondages archéologiques et géothermiques par SOCOS/ARCOS filiales de VINCI : blocages et perturbations de chantiers, manifs durant l’enquête parcellaire (octobre-novembre 2016) ou encore, participation aux marches des cabanes entre décembre et mars 2017 (à raison d’une marche tous les 15 jours).
En février, une présence sur le terrain s’est accentuée avec l’occupation d’une ou plusieurs cabanes – elles sont 7 réparties sur le tracé du projet – dans une opération baptisée « Occupe Ta Cabane ». Ce sont essentiellement celles de Vendenheim et de Kolbsheim qui ont été le plus occupées. Tout ayant commencé à celle de Stutzheim. Au fil des semaines, la cabane de Kolbsheim, rebaptisé le "spot de Kolbsheim" est devenue une base de vie que les opposants occupent de façon régulière, notamment en journée et à quelques occasions la nuit.
En mars, en plus de l’occupation du spot, des opposants ont lancé l’opération « Occupe Ton Rond-point ». Tous les vendredis, en fin d’après-midi depuis le 17 mars, ils occupent un ou plusieurs ronds-points, notamment sur le sud du tracé du côté de Duppigheim, dans une ambiance bon enfant pour se faire voir, être vus et... informer !

« Pour autant, cela ne suffit pas ! Devant le défit qui les attends d’ici à la fin de l’année, enraciner encore un peu plus la lutte est devenue nécessaire » – lancent les opposant dans leur article-événement.

Durant le premier week-end de juin, les 3, 4 et 5 juin, des électrons libres, habitants impactés et militants du collectif d’opposants, nous invitent au lancement d’un chantier participatif d’une deuxième cabane sur le spot de Kolbsheim, une construction qui se veut être plus vaste que celle déjà existante sur le spot, dans l’idée de pouvoir se retrouver plus facilement, de l’occuper et préparer la résistance dans de meilleurs conditions. Rendez-vous samedi 3 juin à partir de 9h.

Pour le chantier, ils auront des besoins matériels : palettes, chevrons, planches, clous, vis, tôles, ... – une liste va être affinée, vous pourrez la consulter sur l’article-source de l’événement ici.

Ce week-end sera également l’occasion de rencontres, discussions et musiques. « Lutter, ce n’est pas simplement s’opposer pour s’opposer. Notre société en mutation, la défiance face aux politiques, nos approches sur la vision de chacun sur notre monde en devenir est autant de richesse dans la réflexion de ce que nous voulons pour demain. Nous pourrons en parler ! » – précisent-ils – « Combattre Vinci, c’est aussi dénoncer le monde qui l’entoure, ce 1% face au 99% que nous sommes ! »

Les 3, 4 et 5 juin, enracinons la lutte contre le GCO ! Vinci Dégage ! Vinci Geh Heim !

source : NON GCO « VINCI GEH HEIM »



Articles de la même thématique : Écologie

GrosGnon est bien malade