Début septembre à Bure : une semaine pour se retrouver et se préparer !

Bure |

L’ANDRA (Agence Nationale de gestion des Déchets RAdioactifs) s’apprête dès l’automne à commencer les travaux des infrastructures de la poubelle nucléaire Cigéo à Bure, alors même que la demande d’autorisation du projet n’est toujours pas déposée. Ainsi, les études préalables devraient continuer (fouilles archéologiques, défrichement du bois Lejuc, forages…) et des travaux pourraient commencer (voies ferrées et routes pour le transport des matériaux de construction et des déchets radioactifs ; transformateur électrique pour l’alimentation de Cigéo, …). Commencer à construire alors même que le projet n’est pas encore autorisé est d’ailleurs une pratique courante pour les GPII (Grands Projets Inutiles et Imposés), on force l’acceptation en mettant devant le fait accompli.

Il nous semble donc important d’organiser la résistance sur le terrain pour pouvoir, le moment venu, s’opposer efficacement physiquement à l’avancée des travaux des infrastructures et au défrichement du bois Lejuc. Plein de choses peuvent être également organisées depuis ailleurs qui permettent d’enrayer la progression du projet de poubelle nucléaire CIGEO (campagne contre les sous-traitants lesmonstresdecigeo.noblogs.org ; organisation de concertations autogérées sur le nucléaire en réaction à la concertation entamée par l’Etat ; …).

Nous souhaitons donc rassembler nos forces lors de la semaine du 3 au 10 septembre. Ce sera l’occasion de se retrouver, d’échanger sur les stratégies locales et décentralisées à venir, tout en continuant à partager nos savoirs et savoirs-faire. Il s’agit également de montrer à l’Etat, par cet évement inoffensif, que sa répression ne nous empêchera pas de nous organiser et de continuer à faire vivre ce territoire qu’il souhaite tuer.

Lire la suite ici