Bulletin de la répression #1



Le Réseau d’Autodéfense Juridique et Collective fait un état des lieux de la répression dans différentes villes de France, sur la période de mai à octobre 2019.

Introduction

Le Réseau d’Autodéfense Juridique Collective existe depuis deux ans, et regroupe une quinzaine de collectifs à travers la France. Chaque collectif est indépendant, et développe localement une structure de soutien politique pour les personnes touchées par la répression dans le cadre de mouvement de lutte et d’émancipation. Soutien aussi pour les migrant.es et les personnes en butte aux violences policières dans les quartiers populaires.

Dans nos collectifs, nous diffusons de l’information sur les droits en garde à vue, recensons les arrestations et accompagnons les personnes arrêtées et leur proches pour les aider à comprendre le fonctionnement judiciaire, préparer d’éventuels procès et les orienter vers des avocat·es. Nous aidons les personnes blessées à porter plainte, et nous mettons en place des caisses de solidarité pour aider financièrement les inculpé·es et les victimes.

Avec cette brochure, le réseau RAJCOL rend compte d’infos locales venant de collectifs qui le composent. C’est l’occasion de faire un état des lieux plus global de la répression pour ainsi donner un aperçu des tendances générales.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le réseau, ainsi que les contacts des collectifs sur :
rajcollective.noblogs.org

La solidarité est notre arme !

Bulletin #1

Pour télécharger le bulletin en version pdf : Bulletin #1

JPEG - 121.9 ko
JPEG - 118.6 ko
JPEG - 147.8 ko
JPEG - 91 ko
JPEG - 125.3 ko
JPEG - 91.5 ko
JPEG - 126.8 ko
JPEG - 135.5 ko
JPEG - 131 ko
JPEG - 141.5 ko
JPEG - 138.6 ko
JPEG - 166.8 ko
JPEG - 50.1 ko
JPEG - 133.6 ko
JPEG - 112.8 ko
JPEG - 109.1 ko
JPEG - 103.4 ko
JPEG - 119.1 ko
JPEG - 73.1 ko
JPEG - 153.4 ko

État des lieux de la répression - Bulletin du Rajcol #0

Le Réseau d’Autodéfense Juridique et Collective fait un état des lieux de la répression dans différentes villes de France, sur la période de janvier à mai 2019.



Articles de la même thématique : Répression – Prisons

Pour Hocine