Apéro-projection-discussion "HÉDÉRA" à Bure

Bure |

La Maison ne se laisse pas abattre et vous invite à un moment apéro-projection-discussion à partir de 18h30 le 26 octobre.

Plus d’une trentaine de lieux visités, six film d’environ une heure sur la lutte, les luttes et celleux qui les vivent et les font vivre, un questionnement constructif, un regard vrai.
On boit un coup, on mange un morceau, on visionne et on en discute.
Le choix du ou des films projetés sera fait entre nous.

Rendez-vous vendredi 26 octobre 2018 à la Maison de Résistance à la poubelle nucléaire (2 rue de l’église à Bure).

Proj et apéro en prix libre, vous pouvez ramener le dessert !

Envie de venir la veille et/ou de passer la journée avec nous, appelez au 03 29 45 41 77 ou par texto sur le 07 55 06 39 72, n’hésitez pas !

HÉDÉRA


"Pour réaliser ces six films, nous avons défini de manière arbitraire un panel non exhaustif de collectifs portant différentes luttes et modes d’actions, en gardant un contexte francophone proche.

Après avoir identifié ces collectifs nous avons tenté de favoriser la parole des individuEs qui les composent et de mettre en lumière leurs propres questionnements, tout en essayant de ne pas faire un catalogue et donc d’éviter de localiser les discours.

L’ensemble du film amène une multitude de sujets et, de ce fait, la majorité d’entre eux sont plutôt abordés que développés, l’idée étant de faire apparaître des problématiques, de les mettre en perspective, tout en gardant la question du lien et de la non hiérarchisation entre toutes ces dynamiques."

Les auteur-euses


Les films

Épisode 1 : Croisement de lutte
En ce qui concerne la première partie, nous présentons plusieurs manières de lutter et de réagir, en posant des constats de départ, pourquoi des initiatives se mettent en place et en réponse à quoi.
Comment des personnes saisissent la réalité et qu’est-ce qu’elles portent politiquement (antifascisme, féminisme, squat, centre social autogéré, mouvement social…)

Épisode 2 : Tous ces murs autour de nous
Dans la deuxième partie, nous essayons de creuser certaines luttes et quelques tenants et aboutissants qui les caractérisent : gentrification, frontières et système carcéral ; des luttes qui s’enserrent et se mêlent. Nous essayons de comprendre et de voir les liens qui les unissent.
Mais aussi quels espaces (brèches) pouvons-nous ouvrir et quels espoirs pouvons-nous y insérer.

Épisode 3 : Rendre possibles nos initiatives
Dans cette partie, il y a l’idée de montrer les choix et l’évolution de différents collectifs. Les modes d’organisation, les perspectives et les réalités sont différentes mais décrivent des parcours et des fonctionnements qui ont un sens. Ils montrent une adaptation, une envie de s’inscrire dans le temps, d’aller plus loin dans les luttes respectives.

Épisode 4 : En longeant les failles
Dans cette quatrième partie, nous partons du collectif qui peut donner des envies et de la force, qui constitue également un socle pour ce que nous vivons au quotidien.
Mais nous sommes aussi dans l’analyse des difficultés et des souffrances qui en découlent, en lien avec les collectifs politiques et la vie à plusieurs.
Au delà des échecs et des doutes, nous essayons de donner aux voix discordantes.

JPEG - 56.6 ko

Épisode 5 : Pas à pas, pour aller plus loin
Cette partie évoque ce qui consolide et renforce nos luttes. Comment nous avons pu créer des outils, des structures, qui nous donnent des moyens, qui renforcent (non-mixité, auto-organisation, modèles anti-autoritaires…)
Et puis il y a aussi la projection, ce que nous anticipons.
Comment nous pourrions imaginer ce qui nous permet de continuer, de ne pas abandonner, au prix parfois de désaccords et de visibilisation de conflits.

Épisode 6 : On va bien finir par se croiser
Parce que nous ne pouvons pas conclure, que nous construisons la suite chaque jour, que nous voulons changer à peu près tout ce qui se trouve autour de nous.
Nous essayons d’exister et de faire exister ce que nous voulons aujourd’hui.Parfois en se sentant seulE, parfois en étant à contre courant.
Mais surtout en essayant de nous inspirer, d’apprendre du passé et de développer des liens et de la solidarité malgré les conflits, les distances et le temps qui passe.

Prochaines projection HÉDÉRA

- samedi 27 oct à NANCY (CCAN - Centre Culturel Autogéré)
- dimanche 28 oct à BOULT aux BOIS (salle communale)
- lundi 29 oct à NAMUR (local des JOCs)
- mardi 30 oct à LIEGE (lieu non confirmé)
- mercredi 31 oct à BRUXELLES ( le Barlok)
- jeudi 1 nov à LOUVAIN la Neuve (la Bulle)
- vendredi 2 nov à CHINY (lieu non confirmé)
- samedi 3 nov à TROYES (expression libre)
- dimanche 4 nov à DIJON (Snack Friche)
- lundi 5 nov à CHALON sur Saône ( la Méandre)
- mardi 6 nov à ROANNE (l’Entrepote)



Articles de la même thématique : Anticapitalisme

Éthique en toc

Articles de la même thématique : Culture

Tell us a story