À propos de la plainte de l’Est Rép. contre bureburebure.info

Bure (55) |

Nous avons été récemment informé.es qu’une plainte a été déposée par Sébastien GEORGES, rédacteur en chef de l’Est Républicain, le 2 mars 2022, à la gendarmerie de Commercy, contre des personnes inconnues (décrites comme des « anti-Bure ») qui gèrent le site internet bureburebure.info.

Cette plainte a été versée au dossier de l’enquête concernant Ivan, accompagnée d’un constat d’huissier comme quoi le 23 février a été republié sur bureburebure.info le texte « C’est l’histoire d’un journaliste mal avisé ». Il s’agit de la revendication de l’incendie quelques jours auparavant, d’une voiture de l’Est Républicain à Montreuil (93), dont Ivan est accusé. Le communiqué, qu’on vous invite à relire, rappelle que l’Est Républicain est partie prenante en faveur du projet de poubelle nucléaire CIGEO (notamment à travers la couverture médiatique de l’évènement Vent de Bure en 2019).

Le rédacteur en chef dépose plainte contre les admins de bureburebure.info pour :

  • « Entrave concertée avec violence et voie de fait à l’exercice de la liberté du travail
  • Menace de mort matérialisée par écrit, image ou autre objet
  • Menace de dégradation ou détérioration dangereuse pour les personnes matérialisée par écrit, image ou objet »

Et il ajoute que « A ces jours, nous craignons pour la sécurité du personnel et des locaux de l’Est Républicain », et plus loin (on ne sait pas si c’est lui qui le dit ou lae gendarme qui l’ajoute) que « les renseignements territoriaux de Bar-le-Duc ont été avisés des faits ».

Les méthodes de répression et de mises en lien du compagnon anarchiste, et l’hallucination sécuritaire parmi les institutions qui soutiennent l’implantation de la poubelle nucléaire ne nous étonnent guère et nous rappellent que la répression, aussi alambiquée soit-elle, n’est jamais bien loin pour qui s’oppose aux projets autoritaires de l’État nucléaire. Ces exemples, comme le rendu du procès en appel de l’association de malfaiteur.ices de Bure qui approche à grand pas, ne font qu’attiser notre rage et renforcer notre détermination.

De tels communiqués revendiquant les attaques envers l’État et sa soif d’énergie nucléaire, dont aujourd’hui les plus vives contestations sont CIGEO et la relance du nucléaire, continueront d’être relayés sur bureburebure.info et sur d’autres sites.

Depuis Bure, nous envoyons toute notre solidarité au compagnon Ivan incarcéré à la prison de Villepinte, nous lui envoyons une forte accolade et saluons sa deuxième grève de la faim en solidarité avec Alfredo Cospito.

Nique la diplomatie, les médias et le nucléaire ! La solidarité c’est l’attaque !

Des compas de la lutte anti-CIGEO à Bure.


Articles de la même thématique : Médias

Chaos de Noël - 2005