Retour sur la manifestation du 10 décembre à Nancy

Nancy |

5000 personnes dans le cortège, moitié moins que le 5 décembre, ce n’est donc pas un succès. Mais pas non plus une défaite. Le 5 décembre avait été préparé pendant deux mois, beaucoup de salarié·es ayant choisi de concentrer l’action sur cette seule journée.

JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 206.6 ko
Les gros lourds du SO de la CGT font chier les militantes féministes s’affichant en tête de cortège.
JPEG - 1.2 Mo

Évidemment, personne ne pensait raisonnablement que le gouvernement allait céder après une seule journée de grève et de manifestations, mais le 5 décembre a donné le coup d’envoi. Le pays reste paralysé par la grève des cheminot·es, sept des huit raffineries sont bloquées par les salarié·es et le carburant commence à manquer dans certaines régions.

JPEG - 394.7 ko
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 515.5 ko

Alors à Nancy comme partout ailleurs, on a participé à cette journée de mobilisation avec des diffusions de tracts, des actions et des Assemblées générales dans différents secteurs, et une convergence en manifestation l’après-midi dans le centre-ville. Le parcours était encore plus court que la semaine précédente — mais heureusement, une partie non négligeable des manifestant·es a semblé considérer que ça faisait vraiment trop court — et avec une présence policière plus importante que le 5.

JPEG - 443.6 ko
JPEG - 142.8 ko
« Alors, est-ce que je vais leur péter la gueule ? »
JPEG - 167.9 ko
« ... Non finalement, ils ne sont pas assez nombreux. »

Les gens ont commencé à partir dans des rues latérales, juste pour le plaisir de voir les flics cavaler dans tous les sens... Et surtout, on a fait durer le plaisir en traînant au Point central et en coupant la circulation du tram pendant près d’une heure et demie dans une ambiance festive avec feux d’artifices et chants.

JPEG - 603.8 ko
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.3 Mo

Cette fois-ci, tout le monde est resté ensemble : des syndicalistes tous drapeaux confondus, des Gilets Jaunes, des étudiant·es... le tout avec un camion syndical qui s’est mis au point mort en soutien aux manifestant·es.

JPEG - 66.1 ko
Départ en manif sauvage rue Raugraff...
JPEG - 52.3 ko
... vite stoppé par les flics.
JPEG - 142.6 ko
Ils font la promo de Star Wars sur le marché de Noël ?
JPEG - 346.4 ko
JPEG - 689.4 ko
JPEG - 395.6 ko

Prochaines étapes : projection et analyse du discours d’Édouard Philippe mercredi 11 à midi, ouvert à tout·es, à la fac de lettres (amphi A052) et nouvelle journée d’action jeudi 12.

JPEG - 492 ko
JPEG - 120.4 ko
Ça chante l’internationale au balcon de la BNP


Articles de la même thématique : Travail – Syndicalisme

Conversations