Mois d’information sur Bure

Nancy |

Finalement peu interrogé par le prisme des sciences humaines et sociales, le projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure fera l’objet d’une réflexion collective à la faculté de lettre de Nancy pendant un mois.

Tous les mardi de novembre, la fac de lettre se penche sur la question du site d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure. Dans une perspective de recherche en sciences humaines et sociales, ces soirées interrogeront notamment les questions du débat citoyen dans les territoires ruraux, des déchets nucléaires, des parcours militants, de la place des médias ainsi que du rôle des chercheurs dans la mise de lumières de projets controversés.

Le but de ces événements sera d’informer mais également de générer une réflexion sur des sujets sensibles politiquement et qui interrogent sur le fonctionnement de l’État ainsi que sur la gestion des infrastructures énergétiques en France.

Quatre soirées débats sont prévues dans l’amphithéâtre A042 de la faculté de lettre à partir de 18h chaque mardi du mois de novembre.

Le 7 novembre : Le nouveau rôle des automédias dans la contestation citoyenne à Bure, avec Vincent Carlino, doctorant en sciences de la communication à l’université de Lorraine.
Le 14 novembre : Auto-stop Bure, conférence gesticulée par Marie Béduneau.
Le 21 novembre : "À bure pour l’éternité" projection en présence du réalisateur Sébastien Bonetti.
Le 28 novembre : Le territoire de Bure et le rôle des chercheurs, conférence de Pierre Ginet, professeur de géographie à l’université de Lorraine.

Ces soirées sont ouvertes à tous. En particulier aux amateurs de crêpes vegan qui auront la possibilité de se restaurer sur place !



Articles de la même thématique : Vie politique locale

Transports rustres