GCO : Un projet annexe piloté par le département pour desservir l’aéroport

Strasbourg |

Quand GCO NON MERCI alertait des dangers de l’autoroute de Vinci imposée par l’Etat, avec la bienveillance d’élu.e.s locaux calculateurs, de voir d’autres accaparements de terre et nuisances possibles s’annexer au projet, le collectif avait raison !

Evoqué en 2017 par le Département du Bas-Rhin, le projet de liaison entre l’A355 (GCO) et l’aéroport d’Entzheim, avait valu une mise en garde de notre collectif que nous avions posé ici.

Contourner l’opposition au GCO : silence public entre 2017 et 2019 !

De son côté, la DQV, association pour la défense de la qualité de vie à Duppigheim et membre de GCO NON MERCI, a poursuit son travail de lanceur d’alerte au niveau de la commune. Fin mars 2019, à l’occasion de son AG, elle a apprise que le dossier de liaison routière avait progressé sans réelle consultation depuis 2017, c’est-à-dire : sans information publique de la part de la municipalité et du Département, par peur probable de l’opposition au GCO et de la contourner (bonjour la démocratie !). En mai, elle a distribué un tract aux habitants pour les mettre en garde sur le projet annexe au GCO.

JPEG - 341 ko
Tract distribué aux habitants de Duppigheim – mai 2019

La DQV informe et se mobilise

Dans le bulletin municipal n°73 de juillet 2019 (page 20), l’association a fait un point sur la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg et mise en garde les habitants des risques sanitaires liées à l’autoroute de Vinci, mais également du risque d’enfermement de la commune avec le projet de liaison GCO-Entzheim.

Une pollution plus diffuse sur Strasbourg mais en hausse à l’ouest ! Une étude publiée en 2017 d’ATMO Grand Est (association agréée de surveillance de la qualité de l’air) conclut que le GCO aura un très faible impact positif sur la pollution à Strasbourg […].

Notre inquiétude se porte sur le devenir de Duppigheim dont la qualité de vie sera durablement affectée ! Désormais, les travaux ont débuté et notre commune risque de se retrouver au centre d’un triptyque infernal : pollution de l’air, sonore et visuelle : – L’étude d’ATMO (confère schéma) conclut que la pollution va s’aggraver à l’ouest notamment avec une progression du dioxyde d’azote. A l’horizon 2040, ce sont près de 58000 véhi-cules qui longeront Duppigheim !

90% des personnes sondées sont contre le projet de liaison GCO-Entzheim

En juillet 2019, la DQV a lancé un sondage au près des riverains de la commune afin de recueillir leur avis sur le projet de liaison GCO – Duppigheim – Entzheim.

Dans le bulletin municipal, elle explique :

Malheureusement, avec le début des travaux du GCO, le Conseil Départemental a décidé la mise en œuvre d’une des nombreuses composantes de ce projet : la liaison GCO – Duppigheim – Entzheim.

Cette route est présentée par le Conseil Départemental et l’aéroport d’Entzheim comme une « liaison directe » au GCO afin de valoriser et de favoriser le développement de la zone industrielle et com-merciale d’Entzheim dans le cadre du projet « Skyparc ».

Si cette route permettra accessoirement d’accéder à la gare d’Entzheim, avec le GCO, elle servira essentiellement au trafic extérieur à savoir les camions provenant de l’autoroute ! Cela va donc aggraver la pollution de l’air, sonore et visuelle sans qu’aucune mesure compensatoire pour les habitants ne soit prévue ! C’est pourquoi, nous sollicitons une mobilisation des élus locaux afin de ne pas sacrifier une fois de plus les duppigheimois au profit d’intérêts extérieurs !

Ce sondage, dont le résultat a été publié sur site de l’association le 24 novembre 2019, montre que 90% des sondés sont contre le projet que souhaite mettre en oeuvre le Département.

Mettre les élu.e.s locaux face à leur responsabilité !

Aujourd’hui (juillet 2020), la DQV a lancé une pétition pour interpeller le Président du conseil départemental afin que le Département retire son projet de nouvelle liaison routière qui menace sérieusement les habitants à se voir enclavé dans un cercle de nuisances multiples : à l’Ouest, le GCO ; à l’Est, l’aéroport d’Entzheim ; au nord, le projet de liaison GCO-Entzheim ; et au Sud, l’actuelle A35.

Le collectif GCO NON MERCI soutient l’initiative. Il en parle ici.

Info via GCO NON MERCI.



Articles de la même thématique : Écologie – Nucléaire