La place Maginot investie par le Front Social

Nancy |

Samedi 14 octobre après-midi, le Front Social Nancy s’installait place Maginot. Au programme : zone de gratuité et projections.

À la suite de ses prédécesseurs (Hollande, Sarkozy, Chirac, Mitterrand...), valets du capitalisme ultra libéral, de l’Europe du fric, de la finance, de cette minorité d’actionnaires, de banquiers et de patrons qui ne cessent de s’enrichir pendant qu’une majorité s’appauvrit toujours plus, Macron et ses sbires nous infligent leur affront social. Ici à Nancy, comme partout ailleurs, il faut leur opposer notre Front Social.

C’est dans cette optique que furent organisées ce samedi 14 octobre par le Front Social Nancy, avec l’aide de la C.R.I.S.E., une zone de gratuité ainsi qu’une projection de courts-métrages documentaires sur le droit du travail et l’aggravation des écarts de richesses dans les grandes villes européennes.

Sur les coups de 14 heures, début de l’installation, quelques tables se montent, la zone de gratuité ouvre et déjà plusieurs personnes se rapprochent, intriguées par l’activité peu habituelle sur la place.

Les premiers vêtements sont distribués et les affiches et panneaux explicatifs fleurissent sur la place Mag’, des bancs et un écran protégé par un barnum sont installés contre la camionnette jaune qui a apporté tout ce matériel.

Maintenant totalement installé, le stand rencontre du succès.

Sur les coups de 16 heures le vidéoprojecteur se lance. La légende dit que face à la vindicte populaire la police présente sur les lieux a laissé le Front Social utiliser l’électricité de la ville.

Après quelques problèmes de son, le premier court-métrage démarre.

L’événement s’est finalement arrêté à 18h30.
En résumé, une manifestation réussie !