Répression – Prisons

  • Médias

    Attention chute d’images !

    Certes nous sommes passés de l’état de Droit à l’état de Surveillance comme s’inquiète la juriste Mireille Delmas-Marty, mais il serait irresponsable de contribuer à enrichir cette surveillance.

  • Discriminations – Racisme

    Pour Hocine

    Hocine Bouras avait 23 ans. Il est mort menotté sur l’autoroute A35 à hauteur de Colmar le 26 août 2014, d’une balle dans la pommette tirée à bout portant par un gendarme volontaire pendant son transfert de la prison de l’Elsau, à Strasbourg, vers le TGI de Colmar. Hocine, placé en détention provisoire, devait être entendu car il était suspecté d’un délit : il aurait tenté de braquer un Quick avec un pistolet à billes. Voilà pour le « passé de délinquant » de la victime.

  • Médias

    Incendie de gendarmerie : à Grenoble et à Nantes, l’État s’attaque au réseau Indymedia

    Après la publication d’un communiqué revendiquant l’incendie d’un garage de la gendarmerie de Grenoble dans la nuit du 20 au 21 septembre, Indymedia Grenoble et Indymedia Nantes ont été menacés par la police française. Les équipes qui administrent ces sites ont reçu des courriels de l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC) exigeant la dépublication sous vingt-quatre heures des articles concernés, sous peine de blocage et déréférencement des sites.

  • Répression – Prisons

    Compilation des témoignages sur la perquisition du 20 septembre et le quotidien policier

    Une opération comme une perquisition d’ampleur laisse des traces, et bien plus que des bris de verres, un atelier retourné, des portes et des vitres fracturées, d’énormes quantités de matos collectif ou personnel saisi. Ça laisse des traces en nous, ça nous touche, ça nous brise le coeur là où on vit, on dort, on se réveille, on vibre, on mange ensemble… Dans des espaces qui sont notre quotidien, un cocon, là où on se sent protégé malgré l’omniprésence policière. D’un coup ils sont là, à agiter leur sale gueule juste notre nez, alors qu’on se réveille. Ils sont là, au coeur d’un lieu inébranlable et inviolable depuis plus de 12 ans.

  • Écologie

    Retour sur le rassemblement à Bar-le-Duc le 10 septembre pour Robin – Faire face à la mutilation physique et sociale

    Le 10 septembre, à Bar-le-Duc, une centaine de personnes se sont rassemblées devant la gendarmerie, en solidarité avec Robin, gravement blessé par les gendarmes lors de la manifestation du 15 août à Bure. Comme l’affirment Robin, sa famille et ses amis, la famille de Rémi Fraisse, et des membres de la famille de Vital Michalon, assassiné à Creys-Malville en 1977, dans une tribune publiée le 12 septembre. « La violence étatique, lorsqu’elle produit ses ravages sans susciter d’émoi collectif, constitue chacun de nous en mutilé potentiel, en mutilé préalable, en mutilé social. ». Son objectif premier est de faire peur, diviser, nous isoler jusqu’au fond de nous-mêmes.

  • Écologie

    Vague de perquisitions à Bure

    Depuis environ 6h20 du matin, ce mercredi 20 septembre, les flics sont en train de perquisitionner la Maison de Résistance à Bure, le terrain de la Gare de Luméville, ainsi que plusieurs domiciles situés à Commercy, Mandres, et un autre aux alentours de Verdun. Un rassemblement en soutien est appelé à Nancy ce soir à 18h place Stanislas, devant la préfecture.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50