GCO : Les opposants enracinent la lutte au spot de Kolbsheim

Strasbourg |

Durant le week-end de Pentecôte, les anti-GCO ont démarré un chantier d’agrandissement du spot de Kolbsheim, leur base de vie qu’ils veulent plus fonctionnelle par tous les temps.

Décidées voilà plusieurs semaines, le chantier d’agrandissement du spot de Kolbsheim est entré dans sa phase active durant le week-end des 3, 4 et 5 juin. De nombreuses personnes sont venues participer aux travaux et ou ont apporté du matériel. Parmi elles, des copains lorrains engagés contre les gaz de couche sont venus prêter main-forte, ainsi que des écologistes.

Malgré une météo capricieuse, une nouvelle cabane est sortie de terre. L’objectif : enraciner encore un peu plus la lutte contre le projet Vinci d’une autoroute à péage sur Strasbourg. Pour les opposants, construire une nouvelle route n’a pas de sens. Elle ne règle rien des problématiques strasbourgeoises en matière de transport et de pollution. Il existe des alternatives et ils souhaitent profiter de la nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique pour l’interpeler et réclamer un moratoire. En attendant, les plus motivés vont poursuivre les travaux sur le spot de Kolbsheim afin d’en faire leur QG. Au programme des prochains jours : démontage de palettes, assemblage d’éléments pour les murs. Samedi matin, poursuite du chantier et assemblage des murs.

Côté matériel, ils ont des besoins. Dans les priorités : ils recherchent des lattes de grandes tailles, une dizaine de chevron, des palettes de type "europalette", des poteaux de 60x60 (longueur +/- 1m), des tôles de toit (+ 50m2), des gouttières (+/- 15 m), des tonneaux, ... La liste n’est pas exhaustive. Retrouvez l’ensemble des besoins ici : https://goo.gl/nm5Di7

Source article NON GCO « VINCI GEH HEIM »




Articles de la même thématique : Anticapitalisme