Quatre nouveaux arrêtés préfectoraux font de Bure une zone de non-droit

Bure |

La préfecture de la Meuse cherche à mettre des bâtons dans les roues de la convergence vers Bure alors qu’un week-end de soutien y est organisé. Elle a publié quatre nouveaux arrêtés actifs du 2 au 5 mars faisant du secteur une zone de non-droit : pas le droit de circuler en voiture, pas le droit de se garer, pas le droit de survoler et pas le droit de manifester.

Ces arrêtés, consultables sur le site de la préfecture de Meuse, viennent s’ajouter à celui d’interdiction de matériel publié en début de semaine.

Ces document sont déjà attaqués en référé liberté par les avocats de la lutte. L’audience est à 18h30 ce vendredi, au tribunal administratif de Nancy.

Voici une carte récapitulative de la situation :

À 18h le vendredi, aucun contrôle n’a encore eu lieu dans le cadre des différents arrêtés. Mais les flics ont désormais les coudées franches pour s’en donner à cœur joie ce week-end...

Pour suivre la situation sur place : vmc.camp.



Articles de la même thématique : Répression – Prisons