GCO - Comme pour NDDL, nous ne voulons pas de...

Strasbourg |

Suite à la réunion du CODERST mardi 28 août validant les arrêtés autorisant ARCOS/Vinci à débuter les travaux du contournement Ouest de Strasbourg, le préfet Marx a signé officiellement ces documents vendredi 30 août. Il demande au habitant.e.s de la ZAD du Moulin de quitter les lieux et n’hésitera pas recours à la force publique pour aider Vinci à mener ses travaux.
En réponse, les habitant.e.s de la ZAD lui demandent de démissionner pour incompétence (1). Dans le même temps, une actionne citoyenne est proposée de déposer une main courante à la gendarmerie ou poste de police le plus proche « pour incitation à la violence et à la désobéissance civile /... / » (2)

Malgré 7 avis négatifs d’experts sur le dossier, l’État passe en force et bafoue une nouvelle fois ses propres instances censées garantir la véracité d’un projet vis-à-vis de son utilité et des dégâts "compensables" qu’il peut générer.

L’État offre à Vinci l’occasion d’assurer une rente confortable à ses actionnaires.

Comme pour Notre-Dame-des-Landes,
NOUS NE VOULONS PAS DE VINCI ET SON MONDE

Engagés aux côtés des opposant.e.s,
pour la défense de la ZAD du Moulin,
pour la défense des 24 km de l’emprise du projet

🌳 NOUS APPELONS DÉS AUJOURD’HUI TOUTES CELLES ET TOUS CEUX DISPONIBLES A CONVERGER SUR LA ZAD A KOLBSHEIM POUR ORGANISER SA DÉFENSE ET AIDER LES OPPOSANTS A RÉSISTER AUX CROQUEUSES DE VINCI.

Les infos sur le site de la zad http://zaddumoulin.fr

Communiqué des habitant.e.s de la ZAD à lire ici


Collectif Alsace NDDL
— -

(1) gco-le-prefet-demande-aux-zadistes-de-partir-les-habitant-e-s-de-la-zad-demande-sa-demission
(2) mise-en-danger-dautrui-par-le-prefet-marx-main-courante-deposee-en-gendarmerie