Expulsion du bois Lejuc

Bure |

Jeudi 22 février, depuis 6h15 du matin, pas moins de 500 gendarmes sont entrés dans le bois Lejuc, à côté de Bure, et procèdent à son expulsion. Plusieurs arrestations sont en cours.

Liens :
→Premier communiqué de quelques hiboux
→Liste des rassemblements déjà prévus
→Appel à matos prioritaire suite à l’expulsion
→Témoignage de la destruction de la barricade Nord
→Témoignage de l’expulsion de la cabane du grand chêne à 25m de hauteur
→Bilan anti-répression des deux premières journées

Numéro legal team pour signaler arrestations et violences policières : 06 05 65 03 35

Fil d’infos

JPEG - 69.8 ko

Vendredi 23 février

18h15 Une info venue de la gendarmerie nous annonce que les deux occupations dans les arbres restantes seront expulsées demain à l’aube. Les potes vont bien ielles tiennent bons malgré le froid !

18h00 Une personne est secretement restée depuis hier dans une deuxième cabane perchée dans les arbres, ce matin deux autres personnes sont venues le rejoindre. La cabane est désormais entourée de flics. Et de deux cabanes occuppées !

16h00 Beaucoup de monde converge, la maison de la résisance se remplit.

14h00 Tout le monde est sorti de garde à vue. 2 personnes en comparution imédiate à Bar-le-Duc, refus et mise immédiate en détention préventive à la maison d’arrêt de Nancy jusqu’au 19 mars. Bilan Anti-répression à lire ici. ACAB

12h00 Plusieurs ballades éffectuées, pas de machine travaillant sur les tracés de défrichements.
Les keufs sont par contre bien présent, plusieurs fourgons sur la route centrale de la forêt en stationnements ainsi que des jeeps type « militaire », au moins 2, patrouillent en continu sur la route ainsi que sur les chemins qui contournent le bois.
De nombreuses cabanes détruites.

7h01 Une cabane de nouveau occupée en forêt !

Jeudi 22 février

19h19 La plupart des personnes embarquées pour vérifications d’identité sont sorties

16h09 Les gendarmes ont quitté la maison et le village. Les opposant.e.s réinvestissent les lieux.

15h30 Bilan : Interpellations toujours en cours à la maison. Au moins 14 personnes ont été emmenées dans différents commissariats pour vérification d’identité. 5 d’entre elles sont sorties. 5 personnes ont été emmenées en garde à vue et n’en sont pas encore sorties.

15h23 Une personne est ressortie du commisariat de Ligny là où elle avait été emmenée pour contrôle d’identité

14h12 3 personnes de plus embarquées de la maison à priori pour vérification d’identité. Possiblement une quatrième

14h10 2 personnes de plus embarquées de la maison sans connaître la raison

13h42 4 personnes de plus embarquées de la maison sans connaître la raison

13h37 1 personne de plus embarquée de la maison pour vérification d’identité. Cette personne avait été emmenée à Ligny quelques heures avant pour vérification d’identité et en était ressortie.

13h43 Des personnes sortent régulièrement par une ou deux de la maison, et sont emmenées par les gendarmes en vérification d’identité

13h26 Deux personnes ressortent du commissariat où elles ont été emmenées pour vérifications d’identités

13h13 Les personnes qui s’étaient barricadées sont sorties de force de la maison (elles s’étaient enchaînées et ont été séparé.e.s par des clefs de bras et de matraque) et sont conduites pour vérification d’identité dans différents commissariats (Ligny, Commercy …)

12h40 Deux personnes sont emmenées en garde à vue pour outrage.
Bilan actuel : 5 personnes en garde à vue, et 5 autres emmenées pour vérification d’identité.
Des copain-e-s sont toujours sur la mezzanine au niveau du dortoir et du freeshop.

12h19 Des personnes sont emmenées dans le jardin et sont arrêtées.

12h05 Une personne est mise en garde à vue dans la maison.

11h29 Une dizaine de personnes attendant à l’extérieur en soutien.

11h16 Les flics forcent les portes de la maison et rentrent pour flagrance de violence caractérisée. Les opposant.e.s sont barricadé.e.s sur la mezzanine.

10h35 Les flics veulent rentrer dans la maison, font des sommations.

10h19 Les flics chargent dans la rue de la Résistance.

10h10 3 fourgons, une dizaine de GM en ligne dans la rue de la Maison, avec flashball.

9h45 Des flics sont entrés dans le jardin de la Maison de Résistance. Ils ont encerclé trois personnes dans le jardin, et les ont laissées passer au bout de 10 minutes.

9h30 (InfoTraFlics) Aucun barrage en cours, les routes pour arriver jusqu’à Bure sont ouvertes. Réquisition pour fouiller les véhicules et contrôler les identités des passagèr.es.

9h20 Drone au dessus de la Maison de la Résistance.
Expulsion en cours du Grand Chêne.

9h00 À la barricade nord : A priori la moitié des personnes à la barricade Nord auraient été interpellées, 4 dont on n’a pas de nouvelles et le reste aurait pu repartir avec vérification d’identité.
La totalité des gentes présentes à la vigie sud-est également. Il n’y a pour l’instant pas de nouvelles de la vigie sud. Une partie des personnes a pu se replier en sécurité.
Plusieurs personnes résistent actuellement dans les arbres, une vingtaine de flics tout en bas.
Sur le chemin du Chauffour une dizaine de personne est encerclée.

8h10 Les flics commencent à détruire la barricade Sud. Deux bulldozers dans la forêt.

8h00 Les flics commencent à démonter la vigie Sud.

7h35 Réquisitions pour fouilles des véhicules et contrôles des passagers à Cirfontaines. Les seules routes bloquées sont celles qui mènent directement à la forêt (Ribeaucourt/Nord, Mandres/Sud).
Un hélicoptère tourne en permanence, voitures banalisées à Bure.

7h05 Deux camions au Chauffour, sur la route entre la maison et le bois. des flics entre Ribeaucourt et Nord. Pas de contrôles depuis Mandres, mais la route vers la forêt bloquée par deux fourgons de GM.

6h35 Ils embarquent des gens

6h15 15 camions de GM passent. Les GM rentrent par les vigies sud, sud-est, nord

Fil d’infos sur vmc.camp à suivre ici.