Des chiens contre les manifestant·es

Nancy |

Nouvelle action au dépôt de bus et tram de l’agglomération de Nancy à Keolis, ce vendredi 10 janvier à 4h30. Une cinquantaine de personnes ont participé à l’action, des syndiqué·es CGT et Solidaires et des non-syndiqué·es, des gens du Front social, des Gilets Jaunes, des profs, personnels soignants, cheminot·es...

  • Rassemblement de soutien aux deux interpelé⋅es en ce moment devant le commissariat Lobau

    Pas d’heure limite. D’après nos infos, iels ne seraient pas relâché⋅es avant 18h.

Mais on est d’accord, à 50 ça n’est pas suffisant, il aurait fallu être 200 au moins pour être efficaces.

L’accueil par les flics a été immédiatement agressif. Fait nouveau : on nous a envoyé la brigade canine !

JPEG - 73.7 ko
JPEG - 119 ko

Pourtant, quand on regarde les missions des maîtres-chiens de la police nationale (lutte contre la délinquance, recherche de matières explosives, d’armes, de produits stupéfiants, de restes humains...), on voit mal le rapport avec le "déblocage" d’un dépôt de bus [1].

Finalement il y avait quand même un peu trop de monde pour nous déloger avec quatre chiens embrigadés et agressifs, des renforts sont arrivés et nous ont repoussés avec leurs boucliers. Parmi l’arsenal déployé, on repérera au moins un LBD [2] dégaîné à moins de 5 m des manifestant⋅es, coincé⋅es contre le grillage.

En passant, deux personnes ont été embarquées et sont en garde à vue... alors qu’il ne s’est rien passé : la plus grande violence infligée aux flics par les manifestant·es se résumant aux chants entonnés après avoir été repoussé·es.

JPEG - 71.2 ko
JPEG - 92.5 ko

On n’a pas vraiment réussi cette action, tout au plus ralenti la mise en route du réseau Stan ce matin, mais c’est pas grave : il y a plein d’autres rendez-vous dans les jours à venir. On va gagner !



Notes

[1C’est avec un immense plaisir que nous vous renvoyons au site officiel "La police nationale recrute".

Articles de la même thématique : Répression – Prisons

Pour Hocine