Rassemblement, manif sauvage et assemblée pour le Front Social à Nancy

Nancy |

Le Front Social appelait, quel que soit le résultat des élections législatives, à se rassembler dans différentes villes pour faire entendre la voix des chômeur-se-s, des précaires et des travailleur-se-s.
À Nancy environ 120 personnes se sont regroupées à 18 heures place Dombasle.

Né en réaction à l’escroquerie des élections de 2017, le Front Social est un rassemblement d’organisations, d’associations, de syndicats, de collectifs et avant tout d’individu-e-s, dont l’objectif est de faire converger les luttes tant au niveau local que national, voire international, et de contribuer à l’émancipation de chacun-e.

Sous le soleil de la place Dombasle, après une prise de parole expliquant les motifs du rassemblement, les opposant-e-s à la politique de Macron ont entamé une manifestation sauvage de plus d’une heure dans les rues de Nancy.

La population croisée était plutôt réceptive au message porté par les manifestant-e-s, les signes d’encouragement n’étaient pas rares.

Le cortège était révélateur de la diversité et de la convergence en cours, avec notamment les drapeaux et banderoles CNT, SUD éducation, FI, AL... et non signés.

La manifestation s’est terminée à la Pépinière sur une assemblée générale, l’objectif étant de donner des suites à cette mobilisation qui ne fait que commencer. Des repas populaires sont d’ores et déjà prévus cet été, ainsi qu’une journée de grève et de manifestations au niveau national le 20 septembre prochain.