GCO : Poursuivre l’occupation et informer !

Strasbourg |

Des opposants au projet Vinci d’une autoroute à péage sur Strasbourg poursuivent occupations et informent.

Depuis début février, des opposants au GCO – pour Grand Contournement Ouest de Strasbourg – ont décidé d’être plus présent sur le terrain. Ils ont commencé par organiser une occupation journalière de l’une ou l’autre cabane anti-GCO (il en existe 7 disposés le long du tracé du projet) : l’opération « Occupe ta cabane ». Ce sont essentiellement celles de Vendenheim et surtout Kolbsheim qui l’a été le plus.
Des opposants #GCO mobilisés ! - #grpterrainongco

Au fil des semaines, la cabane de Kolbsheim, rebaptisée "le spot" par certains, c’est transformée pour devenir une base de vie qui est occupée journellement depuis quelques semaines avec la mise en place d’une permanence le soir après 16h. On y dort même quelques nuits parfois, surtout le week-end. Ce n’est pas encore une ZAD comme on peut connaitre ailleurs à Notre-Dame-des-Landes, Bure ou Roybon, mais l’idée fait son chemin d’autant que les mois qui viennent vont être décisif. Les défenseurs du Kochersberg et du Ried de la Bruche n’ont pas l’intention de laisser Vinci faire ses petites affaires sans réagir.
Depuis quelque temps, ils multiplient les appels pour les rejoindre, venir à leur rencontre, participer à construire une réelle résistance sur le terrain. Il s’en explique dans cet article « Ici aussi, nous combattons Vinci et son monde ! »

En mars, le collectif d’opposants gcononmerci a terminé sa série de marches débutées en décembre 2016 : les « Marche des cabanes ». De leur côté, dans la continuité d’occuper le terrain, des opposants ont décidé de manifester tous les vendredis sur un ou des ronds-points. C’était le 17 mars dernier. L’opération « Occupe ton rond-point » entrera dans sa 5ème semaine, vendredi 14 avril.
Le groupe terrain appelle à se rassembler sur le rond-point entre Duttlenheim et Duppigheim à l’intersection entre la D111 et la D392 à 16h30. Un tractage pour interpeler les automobilistes du coût péage pour emprunter l’autoroute de Vinci sera proposé par les manifestants. A partir de 18h, ils donnent rendez-vous au spot de Kolbsheim pour une rencontre-discussion. Une soirée tartes flambées y est prévue.
Vendredi 21 avril, ils projettent d’aller occuper le rond-point à Dorlisheim sur la D392, à proximité de l’échangeur avec l’A352, dans le fief du député Furst, grand supporter du GCO.