Corbière : corvée de chiottes !



Alexis Corbière est un imposteur. Quand on s’appelle « insoumis » on ne va pas cirer les rangers des héritiers de Bigeard et Aussares.

Alexis Corbière, numéro deux de la France Insoumise, lieutenant de Mélenchon si on préfère, a twitté le 19 juillet 2017 : « Les conséquences de l’austérité sur l’armée sont intolérables. Le "coup de gueule" du Gal de Villiers est légitime ».

Ferme ta gueule Corbière, ou change le nom de ton mouvement ! Les Insoumis les vrais sont ceux qui ont refusé de porter un fusil, de tuer, de marcher au pas. Faut-il te le rappeler ce qu’ils ont subi de la part de l’armée pendant des décennies ? Les Insoumis les vrais ont pris des beignes, des insultes, des brimades, des jours, des mois des années de prison, simplement parce qu’ils ont refusé la logique meurtrière et mortifère de l’armée.

Je veux juste te rappeler ce que c’est que l’armée. Ceux qui, il n’y a pas si longtemps, n’ont pas pu échapper au service militaire parce qu’ils n’avaient pas assez de courage pour être Insoumis, pas assez de patience pour se faire exploiter pendant deux ans en devenant objecteur de conscience ; ceux qui n’ont pas réussi par manque de talent à se faire réformer, ou qui n’avaient pas fait assez d’études pour aller faire de la coopération au soleil, ceux-là ont au moins gagné le droit de pouvoir témoigner d’une époque. Époque à laquelle les généraux d’aujourd’hui étaient déjà officiers et les commandaient.

Ils peuvent témoigner par exemple que l’armée, c’est le bruit des ordres aboyés par des abrutis souvent racistes, fréquemment homophobes, et parfois avinés. Mais l’armée c’est aussi l’odeur : celle des pieds pas lavés de ton voisin de chambrée, celles des pets malodorants dont les concours encouragés par la hiérarchie pour former l’esprit de corps, ont égayé pendant un an les nuits de ma jeunesse. C’est aussi l’odeur de l’haleine de vinasse de l’adjudant chef distribuant sans façon les « bamboula ! », « bicot ! » ou « tarlouze ! » au gré de sa fantaisie.

Au passage as-tu remarqué, Corbière, comment s’exprime ton ami de Villiers ? « Je ne vais pas me faire baiser ? ». Ça ne t’évoque rien en terme rapports humains ? Ça ne te choque pas ? Il y a donc celui qui baise qui est le dominant et celui qui est baisé qui est le soumis ? Non apparemment, ça ne te choque pas...

L’armée c’est l’endroit où les nobles sont les chefs, les de Villiers par exemple, c’est le lieu où les droits humains sont abolis. C’est l’endroit ou la bêtise est érigée en vertu et où la soumission est récompensée.

L’armée c’est surtout l’endroit ou on apprend à tuer, à blesser à mutiler. C’est le lieu où on doit fermer sa gueule, où seuls les chefs ont le droit d’exprimer des idées rances, de proférer des mensonges éhontés sur l’histoire. Le service militaire a certes été supprimé mais les pauvres s’engagent toujours dans l’armée par bêtise ou par désœuvrement, puis marinent dans les bas emplois, nettoient les chiottes et montent la garde en attendant de casser du rebelle, de violer, de tuer. Dans le même temps les fils de, les beaux messieurs à particule se prélassent dans leurs voitures de commandement.

Non Corbière, l’armée française ne protège pas la population, elle la surveille et l’encadre. Les crédits militaires dont raffolent tes amis étoilés servent à faire de la propagande sur les murs de nos villes, à faire vivre Dassault et tous les marchands de mort. Ils servent à corrompre à Karachi, à violer à Bamako et à torturer à Alger.

L’armée française ça n’est pas les volontaires en armes de l’an II. Il y a bien longtemps que l’armée française n’a plus d’honneur. Depuis 1793 elle a mis l’Europe à feu et a sang sous les ordres de sabreurs affairistes sans scrupules rebaptisés maréchaux et dont les noms d’assassins gravés sur des plaques en métal enlaidissent nos rues. Ton armée a anéanti des civilisations entières de la Cochinchine au Sahara. Faut-il te rappeler l’affaire Dreyfus, les généraux faisant fusiller leurs propres soldats en 1870 ou en 1917, les massacres du peuple de Paris pendant la Commune, le massacre du peuple de Sétif le 8 mai 1945 ?

Ton armée ne nous protège pas. Ou alors seulement des retours de bâtons de l’impérialisme et du colonialisme. Depuis des siècles l’armée française, comme toutes les armées du monde, a englouti des vies, des bonheurs, des richesses. Elle est insatiable. Mais elle est inefficace selon tes propres critères. Faut-il aussi te rappeler qu’en1870 il ne manquait pas un bouton de guêtre ? Faut-il te rappeler 1940 quand la barbarie était à nos portes ?

Décidément ferme ta gueule Corbière, ou renseigne-toi, ou change le nom de ton parti.

Mieux encore : fais les trois !

Victor K
2ème classe
contingent 85/08