Communiqué du Collectif Indépendant de Vigilance Citoyenne

Epinal |

Créé initialement afin de soutenir le blogueur Alexandre Renahy, le Collectif Indépendant de Vigilance Citoyenne s’envisage comme un regroupement informel d’individus ayant pour même préoccupation la défense du droit de regard des citoyens sur les affaires publiques et conséquemment celle de la presse et des lanceurs d’alertes.
Ce collectif est définitivement extérieur à tout parti politique et acéphale.

Mail : C.I.V.C @free.fr

Comme le rappelle l’adage connu : La liberté de la presse ne s’use que lorsque l’on ne s’en sert pas.
C’est dans cette perspective que nous avons décidé d’apporter notre soutien à Alexandre Renahy, directeur de la publication du blog « L’odeur du sapin » (http://odeurdusapin.blogspot.fr/) qui suite à plusieurs articles polémiques a été assigné en justice d’une part par Michel Heinrich (député-Maire d’Epinal) pour dénigrement, et d’autre part par Olivier Jodion (Directeur général des services d’Épinal) pour diffamation.

Il n’est pas dans nos intentions de trancher quant à la réalité des analyses produites par Alexandre Renahy dans ses articles mais de pointer le fait que ceux-ci sont basés sur des documents publics et que leur présentation au lecteur de son blog relève d’une posture citoyenne qui en aucun cas ne peut être condamnable.

Leur lecture attentive ne révèle en effet aucune attaque calomnieuse sur des personnes à proprement parler mais témoigne d’une interrogation quant à des pratiques dans la gestion de l’argent public dont la complexité réclamerait de la part de cet élu et de son DGS une mise au point pédagogique et légitime mais en aucune manière un traitement procédurier tel qu’ils l’ont entrepris.

Un élu n’est pas un individu comme les autres. De par les responsabilités qui lui ont été déléguées il doit être capable de tolérer la critique et, le cas échéant, apporter les preuves de sa bonne foi en toute transparence.

Quelle image de la démocratie est-elle donnée lorsque, plutôt que de répondre ouvertement aux questions qui lui sont posées, il se drape dans l’opacité du silence et ne trouve comme seule issue que le recours à de longues procédures légales dont la finalité ne peut être que l’asphyxie sociale et financière de ceux qui l’ont interrogé ?

Que penser des déclarations faites sous le coup de l’émotion (au hasard, après les attentats contre Charlie-Hebdo) quant à la grandeur de la Liberté de la presse si la moindre de ses manifestations est ensuite systématiquement étouffée ?

C’est précisément au nom de cette Liberté, garante la plus essentielle de la Démocratie, que nous demandons aux deux plaignants de retirer leurs plaintes contre Monsieur Renahy et de se servir de leur droit de réponse afin de clarifier les documents qu’il a produit.

La transparence est la meilleure des alliées pour dissiper tous les doutes et nous ne doutons pas, quant à nous, que Messieurs Heinrich et Jodion sortiront grandis d’avoir accepté d’assumer pleinement et dans la dignité les responsabilités et les devoirs inhérents à leurs fonctions.
**********************
Pour signer la pétition :

http://civc.jimdo.com/accueil/signer-le-communiqu%C3%A9

http://www.enpassantparmalorraine.fr/?p=1000

**********************