Cockerill : vos portes, vous pouvez les refermer !

Commercy |

Les portes s’ouvrent aujourd’hui 13 octobre 2016 à Commercy sur… un camp d’entraînement pour des utilisateurs d’armes lourdes. Et en particulier pour les militaires du Golfe. Et c’est l’allégresse générale !

En tout cas avec des cris de joie des médias et de tous les élus de droite comme de gauche.

On bombe le torse car on a maintenant CMI (Cockerill Maintenance & Ingénierie) qui crée un superbe camp d’entraînement dans les locaux de l’ancien 8ème RA, pour se perfectionner dans l’art de tuer.

Dédié à la promotion des chars légers et de leurs fabuleuses tourelles hautement sophistiquées, ce site aurait, paraît-il, de quoi nous rendre fiers… Sans blague !!!

Cela ne gêne pas nos élus qu’une boîte privée fabrique des engins de mort et les vende aux plus offrants, que dans le prix de vente, soit compris la formation à la tuerie, ça ce n’est pas leur problème et ils s’en contrefoutent ! Il y aura des retombées économiques pour le secteur !

Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur jardin : youpi ça crée des emplois !

Alors qu’il est de notoriété publique que le Qatar et l’Arabie Saoudite financent et arment Al Nostra une des branches d’Al Qaïda, alors que la guerre, par ricochet débarque à nos portes, nos élus font semblant de ne pas comprendre et viennentparader dans leurs beaux costumes pour faire accepter ce camp de la honte !

Mais où s’arrêtera-t-on dans l’ignominie ?

Nous sommes déjà largement colonisés par la nuisance radioactive qui étend ses tentacules dans tout le secteur (CIGEO : enfouissement des déchets nucléaires à Bure ; Plateforme LMC à Void : transit et entreposage de matières et déchets nucléaires, entrepôt de pièces pour centrales nucléaires à Velaines ; etc.) et par l’argent nauséabond dit « accompagnement économique » de Bure qui inonde littéralement toute l’activité. Mais cette corruption institutionnalisée et le saccage du territoire ne leur suffisent pas, voilà maintenant que les marchands de canon, largement liés aux industriels du nucléaire, s’installent dans le nouvel eldorado des industries mortifères : le sud meusien !

Accepterons nous longtemps cette folie ? En passe de devenir la poubelle nucléaire de l’Europe, nous allons aussi constituer l’antichambre de l’industrie de la mort ? Habitants du secteur réagissez ! C’est ici que ça se passe.

Manque-t-on à ce point d’imagination qu’on ne conçoive la survie de nos territoires qu’au travers d’industries qui sèment la destruction ? Marre de subir la folie de nos dirigeants. Nationaux comme locaux !

Version PDF : https://lagraine.noblogs.org/files/2016/10/Cockrill_Octobre2016.pdf

Publié dans La Graine, Édition spéciale – octobre 2016.